Le capitalisme moderne selon Max Weber

Occident et capitalisme

Image Contenu

Weber cherche à expliquer le développement du capitalisme en Occident. L’explication se trouve dans ce que Weber appelle l’esprit du capitalisme. Il correspond à un système de valeurs spécifique à l’Occident, défini par la recherche rationnelle et systématique du profit par l'exercice d'une profession.

« Entreprise capitaliste et entrepreneur capitaliste sont répandus à travers le monde depuis des temps très anciens, non seulement en vue d'affaires isolées, mais encore pour une activité permanente. Toutefois, c'est en Occident que le capitalisme a trouvé sa plus grande extension et connu des types, des formes, des tendances qui n'ont jamais vu le jour ailleurs ».

L’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme, 1905

Protestantisme et capitalisme

Au moment où Weber écrit L’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme, le capitalisme est surtout présent en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis d'Amérique et en Allemagne, trois pays qui ont en commun d’être majoritairement protestants.

Cette forme de protestantisme se caractérise par sa croyance en la théorie de la prédestination selon laquelle chacun est par avance prédestiné à la grâce ou à la damnation sans qu’il ne puisse connaître et changer le choix divin. Chaque croyant est ainsi poussé à adopter une conduite de vie où l’assiduité au travail de même que son organisation méthodique et ascétique servent de moyens pour confirmer son salut. Ainsi le calvinisme encourage un comportement économique nouveau, marqué par la valorisation d’un ensemble de valeurs comme le goût de l’épargne, l’abstinence et le refus du luxe, la discipline du travail et la conscience traditionnelle.

Weber et Marx

Si Max Weber a reconnu l’apport de Marx dans sa formation intellectuelle, son analyse du capitalisme peut être considérée comme une réfutation de la théorie marxiste. Pour Marx, le capitalisme trouve sa source dans les racines économiques des sociétés. Weber s’oppose à cette explication matérialiste, en montrant que les valeurs religieuses peuvent expliquer l'apparition du capitalisme moderne.

L’éthique protestante réprouvant la jouissance des richesses, la thésaurisation et la dépense ne sont pas des comportements économiques privilégiés. Reste alors l’investissement en capital, favorable à la croissance économique.

Publié le - Mis à jour le 03-03-2016

Recommandations