La mesure du climat par la science

Publié le - Mis à jour le 26-04-2016

La climatologie est la science qui étudie le temps et les climats. Toute science doit s’appuyer sur des données quantitatives pour mesurer l’évolution des phénomènes et comparer des espaces entre eux. La question se pose : comment mesurer un climat ? Comment le décrire scientifiquement ?

Le climat se fonde sur l’enregistrement de deux données essentielles : les températures et les précipitations. A l’aide de ces deux variables, on arrive déjà à différencier la plupart des grands climats, surtout lorsqu’on les rapporte sur un diagramme ombro-thermique.

Image Contenu

Volume des précipitations dans le monde en octobre 2003

 

Les températures T sont exprimées en degrés Celsius (°C). Les climatologues préfèrent le degré Celsius (utilisé en Europe) au degré Fahrenheit (utilisé en Amérique) car il a l’avantage de marquer le point de gel à 0°C. Lorsque l’on parle de températures, il est utile de préciser les minima (vers 3h du matin) et les maxima (vers 16h) pour apprécier l’amplitude thermique journalière. On enregistre les températures sous abri, à 1,80 m de hauteur, dans un lieu bien aéré et sur une surface gazonnée.
 
Les précipitations P sont exprimées soit en millimètres (mm) soit (et c’est plus rare) en nombre de litre par mètre carré (l/m²). Les deux formules s’expriment par le même nombre, que l’on parle de hauteur de lame d’eau tombée (mm) ou de volume d’eau tombé (l/m²).
 
Contrairement à la météorologie qui cherche à prévoir le temps qu’il fera, la climatologie cherche à comprendre le temps qu’il fait. Aussi, les climatologues travaillent-ils beaucoup sur des moyennes mensuelles et annuelles. Pour que ces moyennes soient le reflet du climat dans lequel nous vivons, on utilise des moyennes établies sur les 30 dernières années. Ainsi, les données climatiques actuelles sont-elles calculées sur la période 1974-2004. En 2006, cela sera sur la période 1975-2005, et ainsi de suite…
 
Lorsque l’on veut rentrer dans une étude plus fine des climats, il convient de prendre en compte d’autres éléments climatiques comme la force et la direction des vents dominants, le taux d’humidité, le nombre de jours de pluie, le nombre d’heures ensoleillement ou encore le nombre de jours de gel.
 
Les mesures enregistrées dans les stations météorologiques permettent de donner une définition scientifique à un climat et autorisent de comparer des climats entre eux.

 

Recommandations