Comment la Chine protège-t-elle les pandas ?

1 jour, 1 question

Chargement de la playlist en cours...

La Chine a plein d’idées pour protéger celui qu’elle nomme « gros ours-chat ». Si ce pays est très concerné, c’est que 9 pandas sur 10 vivent là-bas.

Avec son air de peluche, le panda attendrit le monde entier. Le protéger permet à la Chine de se faire bien voir. Dans les années 1980, le bambou, dont se nourrit le panda, s’est mis à manquer. Gros problème pour ce gourmand qui mange 14 heures par jour ! Afin de l’aider, il a fallu lui garantir de trouver de quoi manger.

Depuis, 67 réserves ont été créées. Les pandas y sont choyés avant d’être, parfois, libérés. Pour les habituer à la vie sauvage, leurs soigneurs vont jusqu’à se déguiser et à se parfumer à la crotte de panda ! Dans la réserve de Wolong, les gardiens utilisent un léopard naturalisé pour leur apprendre à reconnaître cet ennemi. Une fois en liberté, les pandas ne doivent pas manquer de bambou. Or, les Chinois mangent aussi beaucoup de pousses de bambou… Alors, afin de laisser au panda sa nourriture, les paysans des montagnes sont encouragés à produire et consommer autre chose, comme du miel.

Enfin, la Chine pratique la « diplomatie du panda » : en échange d’un soutien financier à sa politique de protection, elle prête des pandas à d’autres pays. Ainsi, en 2012, le zoo français de Beauval a pu accueillir Yuanzi et Huanhuan. Ce couple a donné naissance à Mini Yuan Zi, un bébé panda dont Brigitte Macron est la marraine !

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Production : 2017

Publié le - Mis à jour le 26-03-2019

Recommandations