S comme Sinosauropteryx

Ralph et les dinosaures

Chargement de la playlist en cours...

Le Sinosauropteryx vivait durant une période que l'on appelle le Crétacé, il y a 130 millions d'années.

Le Sinosauropteryx était plutôt petit, pas plus grand qu'un parapluie. Son squelette a été retrouvé en Asie, en Chine précisément, d'où son nom qui signifie « plume de lézard chinois ». Plume, car son fossile montre qu'il était couvert de plumes très rudimentaires. Ses restes nous ont aussi appris qu'il était carnivore, car on a retrouvé dans son ventre son dernier repas. De la famille des compsognathidés, le Sinosauropteryx avait pour cousin le Juravenator et le Scipionyx, eux aussi recouverts de fourrure. Mais le Sinosauropteryx a réservé bien d'autres surprises aux scientifiques. Depuis quelques années, de nombreux fossiles de dinosaures à plumes ont été découvert, en Chine notamment. Les paléontologues intrigués se sont dit que peut-être certains étaient peut-être très colorés, comme les paons. Pour les animaux, la couleur est en effet très importante, elle a un impact sur la séduction, mais aussi sur le camouflage. Elle peut aussi faire varier la température du corps. La couleur peut aider à imposer son pouvoir ou alors permettre de différencier mâles et femelles. Grâce à de simples ossements, imaginer la vraie couleur d'une espèce disparue il y a des milliers d'années, c'est quasi impossible ! Jusqu'à présent on inventait donc la coloration des dinosaures, en général les dessinateurs s'inspirent d'animaux connus.

Mais alors comment savoir de quelle couleur étaient réellement les dinosaures ?

Grâce à de récents microscopes électroniques, les scientifiques identifient sur les poils et les plumes fossilisés de toutes petites structures appelés mélanosomes, qui déterminent la couleur. Ils les comparent ensuite à ceux des plumes d'oiseaux actuels pour en déduire la couleur du dinosaure étudié. Sur le fossile du Sinosauropteryx, on a cependant découvert des mélanosomes différents selon les endroits du corps : sa couleur n'était pas uniforme ! Les scientifiques en ainsi découvert qu'il était de couleur brun-roux et qu'il portait de belles bandes blanches et brunes sur la queue. Après cette découverte, la même technique a été appliquée à d'autres dinosaures qui retrouvèrent alors leur vraie couleur : le Microraptor, l'Anchiornis ou encore le Sinornithosaurus.

L'apparence des dinosaures

Par contre pour les dinosaures sans poils ou plumes, c'est plus compliqué ! Quelques rares fois, on retrouve de la peau fossilisée sur leur squelette, comme sur les momies. Les scientifiques ne devraient pas tarder à pouvoir les observer au microscope afin d'en percer les secrets. Récemment une étude a ainsi réussi à définir la couleur de certains reptiles marins. Ces créatures qui peuplaient les mers à l'époque des dinosaures étaient apparemment de couleur foncée. Pour la première fois, les scientifiques ont aussi découvert la couleur de certains œufs de dinosaures qui n'étaient pas blancs mais bleus ! Probablement pour être moins visible aux yeux des prédateurs. Ces récentes trouvailles prouvent qu'en matière de dinosaure, il y a toujours des choses à découvrir, certaines seront peut-être complétement folles ! On va ainsi sûrement en apprendre encore davantage sur ces étranges créatures, leurs couleurs, leur mode de vie où encore leur disparition, mais ça, c'est une autre histoire !

Réalisateur : Marcel Barelli

Producteur : Nadasdy Film - Vivement Lundi

Auteur : Marcel Barelli et Magali Pouzol

Publié le - Mis à jour le 24-07-2019