N comme Nigersaurus

Ralph et les dinosaures

Chargement de la playlist en cours...

Le Nigersaurus, comme son nom l'indique, a été découvert au Niger, en Afrique. Ce végétivore vivait dans une période, que l'on appelle le Crétacé, il y a 100 millions d'années.

Le Nigersaurus appartenait au groupe des sauropodes qui avaient tous un super long cou. Par rapport à la majorité de ses cousins, le Nigersaurus était de taille plutôt moyenne, même s'il était aussi gros qu'une locomotive. Les autres longs cous avaient un museau pointant vers le ciel ou l'avant, mais celui du Nigersaurus était dirigé vers le sol. Lors des premières études sur sa colonne vertébrale, les scientifiques ont conclu qu'il ne pouvait pas lever la tête plus haut que son dos. Certaines recherches récentes envisagent cependant une mobilité plus grande de son cou. Son squelette était plutôt léger, car certains de ses os, comme chez les oiseaux, étaient remplis d'air. Mais le plus bizarre chez le Nigersaurus, c'était sa tête en forme de brosse d'aspirateur, remplie de dents. Pour se nourrir, ce gourmand dinosaure se servait de sa bouche comme une paire de ciseaux et gobait tous les végétaux qui lui passaient sous le nez, sans même les choisir.

Savez-vous quelles plantes ont connu les dinosaures ?

Au début de leur époque, les paysages étaient assez désertiques, mais il y avait déjà des plantes, comme les fougères, les cycas, les araucarias, les ginkgos et même les conifères. A l'exception des fougères, la plupart étaient des gymnospermes, c'est-à-dire des plantes à graines sans fruit, un peu comme les pommes de pin. Lorsque les premiers dinosaures sont apparus, il n'y avait donc ni fruits, ni fleurs. Par la suite, les forêts gagnèrent du terrain sur le désert. Le climat chaud et humide permit le développement de jungles luxuriantes qui couvraient désormais une grande partie des terres.

L’apparition des plantes à fleurs et de l'herbe

Au deux tiers de l'époque des dinosaures, l'apparition des angiospermes, c'est-à-dire les plantes à fleurs, va totalement transformer la planète. Les toutes premières fleurs étaient minuscules et sans pétales, comme archaefructus, la plus ancienne plante à fleurs jamais connue, elle date d'il y a 125 millions d'années. Les pétales sont en fait apparus petit à petit pour attirer les insectes polinisateurs, comme les abeilles. Quant à l'herbe, elle a presque attendu la fin des dinosaures pour faire son apparition. Les prairies comme nous les connaissons n'existe d'ailleurs que depuis 10 millions d'années. Comme tout être vivant, les plantes ont bien sûr évolué. Bien que ressemblantes à celles d'aujourd’hui, celles d'autrefois étaient différentes. Pour apprendre à les connaître, les scientifiques étudient les feuilles, les branches, les morceaux de troncs, les fleurs ou les pollens qu'elles ont laissés. Mais ces restes fossilisés sont souvent fragmentaires. Ils doivent donc interpréter et imaginer. Nos connaissances sur le monde des dinosaures ne cessent de se développer. Tous les jours, on apprend d'avantage sur leur alimentation, leurs formes, et même sur leurs bruits. Mais ça, c'est une autre histoire !

Réalisateur : Marcel Barelli

Producteur : Nadasdy Film - Vivement Lundi

Auteur : Marcel Barelli et Magali Pouzol

Publié le - Mis à jour le 24-07-2019

Recommandations