Pâques

Pâques est un des moments forts du calendrier des chrétiens, c’est-à-dire les catholiques, les orthodoxes et les protestants. Cette fête est aussi célébrée dans la religion juive, mais elle n’a pas la même signification. Un sujet qui mérite quelques explications.

 

Image Contenu


« Pâques » : avec ou sans « s » ? 

Il y a de grandes différences entre les Pâques juives, protestantes, catholiques et orthodoxes. Ne serait-ce qu’au niveau de l’orthographe. On écrit « Pâque » sans « s » chez les Juifs et les orthodoxes et « Pâques » avec « s » chez les catholiques et les protestants. À l’origine, « Pâque » vient du nom hébreu « Pesah », qui évoque le « passage ». Ce passage se rapporte à un texte de la Bible qui raconte comment les Hébreux, esclaves des pharaons, ont été libérés d'Égypte. Ils durent quitter précipitamment leur maison égyptienne et traverser la mer Rouge, guidés par Moïse. La Pâque juive fête donc chaque année cet anniversaire.

une Fête pleine de joie

Chez les orthodoxes, les catholiques et les protestants, Pâques est reliée à Jésus. Après avoir été cloué sur une croix, Jésus meurt, est mis au tombeau, puis ressuscite. Ce qui, pour les chrétiens, est le signe du « passage » de la mort à la vie. La Pâque de Jésus est donc une fête pleine de joie, un élément essentiel de la foi chrétienne, comme la fuite des Hébreux d’Égypte est un moment fort et heureux de la foi juive.

Pourquoi on fête Pâques à des dates différentes ?

Reste que toutes ces religions ne fêtent pas Pâques à la même date. C’est en 325 qu’on fixe la méthode de calcul de la date de Pâques. Du fait que les orthodoxes qui suivent encore aujourd’hui le calendrier julien (créé par Jules César) et que nous suivons le calendrier grégorien, le mode de calcul diffère et la date de Pâques change selon les religions.

 

Myriam Rembaut

Publié le - Mis à jour le 11-04-2019

Recommandations