Les sciences de l'Islam

Les sciences

Image Contenu

Instruments et manuscrits témoignent de l’essor de la recherche et des avancées de la science arabe au Moyen Âge. D’énormes progrès sont réalisés dans des domaines aussi variés que l’astronomie, les mathématiques, la chimie, la géographie, la médecine. Observatoires et hôpitaux prolifèrent. Les manuscrits des savants grecs sont traduits. La langue arabe, devenue langue officielle et administrative est également la langue scientifique, parlée de l’Espagne à l’Asie centrale.

Les chiffres que nous utilisons aujourd’hui et que nous appelons les « chiffres arabes » sont en fait des chiffres hindous que les Arabes ont adoptés et auxquels ils ont ajouté le zéro. Deux savants sont particulièrement renommés :

Al-Khwarizmiqui fonde l’algèbre au début du IXe siècle (al gibr signifie « réduction » en arabe). Le mot « algorithme » est dérivé de son nom.

Avicenne, dont les traités constituent pendant plusieurs siècles la base des manuels de médecine, aussi bien en Orient qu’en Occident.

En partenariat avec Institut du Monde Arabe (IMA)institut du monde arabe (ima)

l'ima , fruit d'un partenariat entre la France et vingt-deux pays arabes, développe, en France, la connaissance et la compréhension du monde arabe, de sa langue, de sa civilisation.

Il propose un grand nombre d'activités, dont des actions éducatives, et propose un espace dédié à la présentation de l'ensemble du monde arabe.

Publié le - Mis à jour le 03-07-2018

Recommandations