Chagall et la couleur

Les plus grands peintres du monde - Marc Chagall

Chargement de la playlist en cours...

En 1923 Chagall quitte Moscou pour rentrer en France. À Paris il redécouvre l'épanouissement et le sentiment de liberté qui lui sont essentiels. Il commence à peindre à partir des souvenirs de ces premières années à Vitebsk avec des croquis et des peintures à l'huile. Quand il peint son couple survolant sa ville natale, il montre un esprit bohème et souvent détaché de la réalité. Au début des années 1930, il voyage beaucoup avec sa famille et à partir de 1937, il prend la nationalité française pour fuir l'antisémitisme qui monte en Europe centrale. Le travail de Chagall laisse une large part à son imagination et à ses rêves. Son œuvre est tour à tour un théâtre juif, un message biblique fait de rêves ou d'images comme sortis de son inconscient. L'artiste semble se poser en observateur du monde, d'un monde richement coloré. Il est capable de transmettre des images frappantes avec seulement 2 ou 3 couleurs. Il est inégalé dans cette capacité à donner une vive impression de mouvement explosif avec l'utilisation simple de ces couleurs. Bien que parfois engagée, son œuvre est pleine de référence au pays de son enfance : la Biélorussie juive. Quand il peint, Chagall y met toute son âme. « Quand il peint une église, il prend une église et il peint avec une église. Quand il peint une vache, il prend la vache et il peint avec et avec un coq, c’est pareil » disait l’écrivain Blaise Cendrars. Dans l’œuvre de Chagall, la couleur se fait de plus en plus présente dans toute sa densité. Elle est aussi franche qui nuancé, aussi présente que délicate. Ses œuvres sont alors connues aux États-Unis où des expositions sont organisées.

Réalisateur : Jacques Vichet

Producteur : TV Media Network

Publié le - Mis à jour le 21-05-2019

Recommandations