Les œuvres de Jean Cocteau, hétéroclites dans tous les genres

Cocteau crée en permanence. Artiste aux multiples talents, souvent considéré comme un génie, il se voulait avant tout poète.

Poésies

Si toute son œuvre est d’essence poétique, il a rédigé de nombreux recueils de poésies depuis La Lamped’Aladin en 1906 à Requiem son plus long poème écrit dans son lit en 1962.

Ces poèmes les plus connus sont Mythologie, Allégories, Clair-obscur, La Cruxifiction, l’Ange Heurtebise, L’incendie, Léonne, La 3e Ode …, le plus souvent illustrés par ses soins.

Dès ses premiers poèmes, Cocteau montre une fascination pour ce qui se cache derrière les apparences et une difficulté existentielle.

Je n’ai pas dix-huit ans et j’ai déjà souffert !
Faudra-t-il donc toujours avoir le cœur qui saigne,
Le front emprisonné dans un étau de fer…
Sont-ce les pleurs que l’existence nous enseigne ?

Première strophe de Désespérance, dans recueil La lampe d’Aladin

Image Contenu

Poème et dessin pour la plaque dédiée aux n.m.p.p., 1957, collage et pastel sur papier. photo © Private collection / Archives Charmet / The Bridgeman art library. Jean Cocteau © adagp, paris 2013 « avec l'aimable autorisation de M. Pierre Bergé, président du comité Jean Cocteau » cliquer pour agrandir l'image.

Romans et écrits

Cocteau écrit également des romans, des essais, des recueils dans lesquels il partage ses états d’âme. 

Il commence par l’inclassable Potomak, puis la Difficulté d’être, les Enfants terribles, Thomas l’imposteur, Journal, Le Passé défini, Le Coq et l’Arlequin … . Bon nombre mêle textes et dessins.

Il lui arrive de rédiger des articles, notamment lors de son Tour du Monde en 80 jours en compagnie de Marcel Khill, son compagnon dans les années 30, au cours duquel il rencontre Charles Chaplin et Paulette Goddard.

L’œuvre romanesque de Cocteau tient en 6 romans publiés entre 1919 et 1940. Il la qualifie lui-même de « poésie de roman », privilégiant le style sur la logique narrative classique du roman.

Théâtre, musique et ballets

Par ailleurs, il écrit les pièces de théâtre, des livrets d’opéra et de ballets. A l’écriture pure se mêle chez Cocteau l’attrait pour la représentation.

Il reprend les thèmes qui hantent toute son oeuvre (Les Parents terribles, Le jeune Homme et la Mort, …) et les figures mythologiques ou mythiques (Antigone, Roméo et Juliette, L’Éternel retour,  l’oratorio pour Stravinski Oedipus Rex,… )

  • Rédigée en 1932, La Machine infernale est jouée pour la première fois le 10 avril 1934 à la Comédie des Champs-Élysées (théâtre Louis-Jouvet) à Paris. Elle se fonde sur Œdipe roi de Sophocle.
  • En 1940, Cocteau écrit la pièce Le Bel Indifférent, pour Édith Piaf, qui connaît un énorme succès.

Les films

Tout en poursuivant ses autres activités artistiques, il entame, dans les années 1930, une carrière de cinéaste. Parmi les nombreux films qu’il réalise : Le Sang d’un poète (1930), La Belle et la Bête (1946) pour lequel il reçoit le prix Louis Delluc, L’Aigle à deux têtes et Les Parents terribles en 1948.

 

Publié le - Mis à jour le 26-04-2019

Recommandations