Vassily Kandinsky : L'inventeur de l'art abstrait

Decod'art - Peinture

Chargement de la playlist en cours...

Qui est Vassily Kandinsky ?

Vassily Kandinsky est un peintre né le 4 décembre 1866 à Moscou. Russe, il prendra au cours de sa vie les nationalités allemande, ukrainienne et française. À la fois peintre et théoricien de l'art, il est considéré comme l'inventeur de l'art abstrait.

Après des études de droit et alors qu'il est fasciné dès son enfance par les couleurs, il décide de se consacrer à la peinture et suit les cours de l'Académie des Beaux-Arts de Munich pendant quatre ans.
Né dans une famille aisée, il voyage beaucoup, découvre Venise, visite la Tunisie, expose à Berlin, Paris, Saint-Petersbourg, Moscou.

Il s'affranchit progressivement de l'expression figurative. Les traits, les couleurs, les formes suffisent d'après lui à émouvoir et il n'est pas nécessaire qu'ils représentent quoi que ce soit.
Considéré comme un « fou incurable » par la critique de l'époque, il fait scandale. Il écrit des articles pour expliquer sa démarche et un essai, publié en 1911 : « Du spirituel dans l'art », qui marquera l'histoire de la peinture

 

Kandinsky : pionnier de l'art abstrait 

Pour Kandinsky, l'art abstrait obéit à une nécessité intérieure quasiment mystique, impossible à justifier entièrement par la raison. Il veut créer un art universel et intemporel, qui échappe à une culture et une époque données. Cet art pur et éternel doit toucher l'âme de chacun sans barrières d'aucune sorte.
Ami de Paul Klee et de Franz Marc, il fréquente des artistes qui partagent ses préoccupations. 
Quand éclate la première Guerre mondiale, il se réfugie en Suisse et expose à Zurich. En 1921, il est nommé professeur an Allemagne, au Bauhaus, une école d'art avant-gardiste. Sa peinture devient rigoureusement géométrique. Durant les années précédentes, il avait plutôt eut recours à une spontanéité gestuelle dans ses tableaux.

Jaune-rouge-bleu, 1925

En 1925 il peint « Jaune-rouge-bleu », où il nuance sa pratique. Apparaissent des lignes courbes, des dégradés de couleurs. Cette œuvre remarquable est bien plus qu'un manifeste où l'artiste mettrait en avant ses théories. Elle ne se laisse enfermer dans aucun principe clair et va jusqu'à prendre le contre-pied des géométries minimalistes défendues par d'autres peintres abstraits comme Malévitch ou Mondrian. Ce tableau de Kandinsky articule lignes géométriques et formes libres, immobilité et mouvement, dégradés et aplats, et plusieurs formes autorisent le spectateur à imaginer un visage ou un damier. Ce tableau, abstrait, ne semble pas même se soucier d'être totalement abstrait. C'est un chef-d'oeuvre. 

Un Synesthète

Kandinsky publie un autre livre important en 1926 : « Point-Ligne-Plan » où il fait le parallèle entre peinture et musique, car celle-ci a toujours joué un rôle essentiel dans sa réflexion sur l'art. Vassily Kandinsky, comme certaines personnes ont l'oreille absolue, était un synesthète. Il voyait une couleur quand il entendait un son et réciproquement.


En 1933, les nazis le qualifient de « peintre dégénéré ». Kandinsky quitte l'Allemagne pour la France. Tous ses tableaux qui figuraient dans les musées allemands sont confisqués par les nazis. Il acquiert la nationalité française en 1939 et peint alors des tableaux plus structurés, à la fois plus ordonnés et plus acidulés. Malgré la guerre, il continue d'exposer en Europe et aux Etats-Unis.
Il meurt juste avant la fin de la guerre, à 78 ans, le 3 décembre 1944, à Neuilly sur Seine. Il a bouleversé le vingtième siècle, ne cessant jamais de défendre la primauté des formes et des couleurs sur le sujet d'un tableau.
 

Pour aller plus loin :

Approfondir l'art bastrait avec la vidéo sur l'artiste Sonia Delaunay : Un combat pour l'art abstrait 

Réalisateur : Valentine Dubois

Producteur : Corner Prod, France Télévisions

Auteur : Mark Molkhou

Production : 2017

Publié le - Mis à jour le 08-10-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac