Frida Kahlo : peindre la douleur

Decod'art - Peinture

Chargement de la playlist en cours...

Qui est Frida Kahlo ?

Frida Kahlo est une peintre née le 6 juillet 1907 à Mexico. Sa vie entière ne fut que souffrances. Ce destin décida de sa vocation de peintre et lui fournit, dans le même temps, le sujet de nombre de ses tableaux.

L'accident

À 6 ans, elle contracte la poliomyélite, une maladie qui déforme le corps définitivement.
Sa jambe droite atrophiée – son pied ne grandira jamais – et sa colonne vertébrale la rendent boiteuse.  

Le 17 septembre 1925, elle est victime d'un terrible accident. Le bus qui la ramène du lycée percute un tramway. Plusieurs morts sont à déplorer. Elle est, pour sa part, grièvement blessée : abdomen perforé, jambe fracturée, bassin, côtes et colonne vertébrale brisés. Immobilisée sur un lit d'hôpital durant de très longs mois, ses proches, pour la distraire, lui offrent du matériel de peinture. Un miroir est suspendu au-dessus de son lit. Elle devient alors son propre modèle. La pratique de l'autoportrait l'accompagnera toute sa vie. Contrainte de porter des corsets et de subir de nombreuses opérations chirurgicales, elle est alitée très souvent et peint donc beaucoup.

Une vie d'artiste

Son charme, son charisme et sa beauté ne sont pas entamés par sa condition physique.  En 1929, elle épouse Diego Rivera, artiste mexicain déjà reconnu pour ses grandes peintures murales, de 21 ans son aîné. Ils décident de partir s'installer à San Fransisco, mais elle finit par se sentir mal aux États-Unis. À la fois communiste et fière d'appartenir à la nation mexicaine, elle ne se fait pas à la culture américaine. Ils retournent au Mexique en 1933. Frida ne peut avoir d'enfant, ce qui lui causera une peine immense.

Trotski, André Breton... Beaucoup d'intellectuels sont hébergés par le couple à la Casa azul, la maison dans laquelle Frida est née et où elle va mourir. Auprès d'André Breton, elle se défend d'être surréaliste. Elle lui explique qu'elle ne peint pas ses rêves mais sa réalité. 

En 1938, sa première exposition à New York est un succès. Son exposition à Paris l'année suivante lui laisse en revanche un souvenir amer. Elle déteste la ville, le milieu intellectuel français, et plusieurs de ses tableaux ne sont pas accrochés par le galeriste, qui les trouve trop crus.

Autoportrait avec couronne d'épines et colibri

Iconographie

  • Artiste : Frida Khalo
  • Titre : Autoportrait au collier d'épines et colibri
  • Support : peinture à l'huile
  • Période : art naïf 
  • Datation : 1940

Sa vie personnelle est très chahutée. Elle divorce de Diego puis se remarie avec lui l'année suivante. C'est à cette époque qu'elle peint Autoportrait avec couronne d'épines et colibri. Ici, elle ne se représente pas handicapée mais si la nature qu'il l'entoure donne au tableau une allure décorative, il suffit d'observer le regard de Frida, l'oiseau pendu et le sang qui dégouline le long de son cou, pour que, par contraste, toute la mélancolie du modèle nous émeuve.

Les opérations de la colonne vertébrale continuent, encore et encore, lui infligeant des mois entiers de douleur et de nombreuses cicatrices. 

Sa première exposition monographique est organisée au Mexique en 1953. Elle est obligée d'être transportée sur son lit jusqu'à la galerie pour le vernissage. La même année, on lui ampute la jambe droite. Elle plonge dans une grave dépression. 

Le 13 juillet 1954, épuisée, elle meurt d'une pneumonie, à seulement 47 ans. On retrouvera dans son journal ces mots : « J’espère bien ne jamais revenir. » Selon ses dernières volontés, elle est incinérée, afin de ne pas être enterrée couchée, position dans laquelle elle a souffert toute sa vie.

Réalisateur : Valentine Dubois

Producteur : Corner Prod, France Télévisions

Auteur : Mark Molk

Production : 2017

Publié le - Mis à jour le 08-07-2019

Recommandations