Le cubisme synthétique (1912–1919)

La période synthétique est caractérisée par un recentrage de la représentation des objets à travers leurs traits essentiels ; contrairement à la phase analytique qui présentait l’objet sous toutes ses facettes, les cubistes se mettent à sélectionner celles les plus représentatives de l'objet déconstruit. Les formes auparavant éclatées se recentrent, les objets s’insèrent les uns dans les autres.

On note également un retour à la couleur parfois même vive (Picasso, Femme en chemise) et l'introduction de collages (papiers, étoffes, matières) dans l'œuvre. Ces éléments collés occasionnent des assemblages et des constructions, faisant avancer ou reculer certains plans face au regard du spectateur.

Braque et Gris conquis

Les premières œuvres synthétiques sont créées par les cubistes analytiques : Still Life withChair-caning de Picasso collant du tissu sur la toile, Plat de fruits et de verre et la technique « papier collé » initiée par Braque, le Lavabo de Juan Gris intégrant un morceau de miroir.

En particulier, Braque s’empare de cette animation de la surface peinte lui permettant de réintroduire des signes du réel dans ses toiles sans pour autant peindre la réalité. Il développe deux techniques : les inclusions consistant à peindre des formes (lettres dans Le Portugais) et des matières (faux-bois dans Nature morte aux cartes à jouer) ; les apports par collage sur la toile de matériaux (papiers, sable, sciure de bois, verre…). De même, Gris s’approprie cette dimension constructive et excelle dans papiers collés : Le Petit Déjeuner,Bouteille de Banyuls, Fantomas.

Image Contenu

Fantômas, Juan Gris, huile sur toile (59,8 x 73,3 cm) 1915 © Chester Dale Fund, National Gallery of Art, Washington D.C. cliquer pour agrandir l'image.

D’autres cubistes vont s’essayer à l’incorporation et au collage, tels que Laurens (Guitare, Femme au collier), Léger (Maison forestière,Chevaux dans le cantonnement), Marcoussis (Nature morte au paquet de scaferlati), Villon (Atelier de mécanique)…

Apport de faux bois

Après avoir remarqué des papiers peints imitant le bois, Braque peint du bois puis colle du papier imitant le bois. Cette technique est reprise par Picasso, Gris, Derain et Laurens qui utilisent également de la toile cirée, des journaux, emballages, paquets de cigarette, tapisseries à fleurs…

Publié le - Mis à jour le 01-06-2018

Recommandations