Mouvement sans frontières

Le Pop Art dans les différentes disciplines artistiques

Design

L’un des traits caractéristiques du Pop Art, art conceptuel, a été l’instauration d’un dialogue avec le design. Dès les années 1930, des designers comme Raymond Loewy aux États-Unis ont donné une place centrale à la publicité et à l’image dans leur création. Andy Warhol et Robert Rauschenberg viennent d’un univers proche, le premier comme dessinateur publicitaire et ponctuellement décorateur de vitrines, le second comme étalagiste-décorateur. L’Independent Group, à l’origine du Pop Art britannique, cherche les corrélations entre architecture, design, technologies. Dans sa Factory, dont les murs sont redécorés par le photographe Billy Name en les recouvrant de papier aluminium, Andy Warhol fait trôner un canapé rouge… récupéré par Billy Name lors d’une balade nocturne dans les rues newyorkaises.

Photo

Warhol était touche à tout : producteur de musique, réalisateur de films, photographe. Le photographe Gerard Malanga était son bras droit de 1963 à 1970. Plus tard, en 1980, à New York, Warhol découvre un autre photographe, David LaChapelle dont nombre de ses photos sont des compositions répondant aux caractéristiques du Pop Art : il détourne des symboles comme McDonald’s ou Coca-Cola dans des mises en scène très complexes, avec des couleurs éclatantes à la limite de la saturation.

Pop music

Le Pop Art a coïncidé avec le phénomène des années 1950 et 1960 de la Pop music. Le terme recouvre ce qui est commercial, populaire et dérivé du rock’n’roll. Les Beatles en devient le groupe emblématique. Les figures plus « rocks », comme les Rolling Stones ou Patti Smith, sont rassemblées sous le terme Pop rock.

Le Pop Art dans le monde

Le Pop Art, à l’origine mouvement anglo-saxon, s’est étendu en Europe et en Asie, interrogeant ou dénonçant la société de consommation et plus largement la culture occidentale.

Aux Pays-Bas, Woody Van Amen tire son inspiration, dans ses premières œuvres, de son travail aux côtés de Warhol et Rauschenberg à New York. Il incorpore des marques commerciales néerlandaises dans ses assemblages. Il choisit aussi la provocation, choquant le public avec Electric Chair (La chaise électrique) en 1964, un assemblage qui rassemble différentes pièces de bois récupéré pour permettre l’exécution de la sentence… Dès 1963, la chaise électrique intègre l’iconographie warholienne (Big Electric Chair, célèbre série graphique de 1967).

Image Contenu

Big Electric Chair, Andy Warhol, 1967
© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Droits réservés
© The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / ADAGP, Paris 2013
cliquer pour agrandir l'image

En Belgique, plusieurs artistes se sont réclamés du Pop Art américain avant de s’en détacher à partir des années 1970, ne se retrouvant pas dans une société engagée dans la guerre du Vietnam. Peintre et imprimeur belge, Paul Van Hoeydonck est surtout connu pour sa sculpture en aluminium Fallen Astronaut (l’astronaute tombé). D’une hauteur de 8,5 cm, elle fut déposée sur la Lune lors de la mission Apollo 15 de 1971 en hommage aux astronautes morts dans la conquête de l’espace

Le Japon a été le phare asiatique du Pop Art. L’artiste Yayoi Kusama a participé à l’émergence du mouvement en s’installant à New York en 1957, avant de retourner au Japon en 1973 et de devenir une figure majeure de l’avant-garde culturelle. Le graphiste designer et peintre Tadanori Yokoo est devenu, à partir du milieu des années 1960, le symbole international du Pop Art japonais.

Publié le - Mis à jour le 27-04-2018

Recommandations