La cathédrale de Florence, la renaissance de l'architecture

Le monde de Jamy - Dans le secret des bâtisseurs

Chargement de la playlist en cours...

La construction du dôme de la cathédrale de Florence

Au XVe siècle, Florence devient le berceau de la Renaissance. Les plus grands noms des arts et des sciences s'y sont illustrées : Donatello, Michel-Ange, Raphaël, Leonard de Vinci ou encore Filippo Brunelleschi. Ce dernier a posé les bases du style Renaissance. Il est à l'origine du monument le plus célèbre de Florence, le plus mystérieux aussi : le dôme de la cathédrale Santa Maria del Fiore.

Florence, berceau de la Renaissance

« Au XIIIe siècle, Florence devient l'une des villes qui va battre la mesure en Europe, rappelle Laurence Aventin, historienne de l'art. Une prospérité économique sans pareil fera que ses marchands, ses banquiers, ses notaires, ses avocats vont prendre le pouvoir politique. Ils vont rêver une ville nouvelle et une vie nouvelle en allant se ressourcer dans le monde antique et en prenant comme modèle l'art antique. Le monument qui va évoquer ce renouveau des arts, c'est la cathédrale de Brunelleschi et c'est le plus grand chantier du XIVe et du début du XVe siècle. C’est un chantier où les esprits, les savoirs vont se rencontrer, s'échanger. Tous les artistes vont être conviés à embellir et décorer cette cathédrale. »

Un véritable défi architectural

Parmi tous les artistes qui répondent à l'appel se trouvent un Florentin du nom de Filippo Brunelleschi, un excellent architecte. Il a fait de sa ville son terrain d'expérience et d'innovation. Plusieurs places, des églises, des fontaines portent sa signature, mais c'est vraiment avec la coupole de Santa Maria del Fiore qu'il marqué les esprits et l'histoire. La construction de la cathédrale a duré plus de 170 ans. Les débuts sont difficiles, comme si elle était frappée par la malédiction : le premier architecte meurt, puis une épidémie de peste noire interrompt le chantier. Quand les travaux reprennent, les commanditaires en font modifier les plans : ils veulent un chœur plus grand.

Comment construire un dôme au-dessus d'un tambour aussi large ?

 Au XIVe siècle, on n'avait pas du tout les solutions techniques pour le recouvrir. Pour remporter le concours et les 200 florins promis au gagnant, les candidats doivent relever 2 défis majeurs :

  • la forme et le poids de la coupole génèrent des poussées latérales qu'ils faut absolument contrer sans utiliser d'arcs-boutants jugés trop gothiques par les commanditaires ;
  • la coupole doit être élevée sans l'aide de cintres en bois qui en temps normal soutiennent le dôme. Impossible ici, la coupole est tellement haute, qu'il faudrait raser toutes les forêts de Toscane.

Pour réaliser l'impossible, Brunelleschi innove et construit 2 coupoles, reliées entre elles dans la masse par des nervures de pierres et de briques. En procédant ainsi, il réalise une structure plus légère qu'avec une seule et même coupole. Pour contenir les forces latérales, il ceinture la structure avec un chaînage en pierres à l'image d'un cerclage de tonneau. La construction va durer 16 ans…

 

Découvrez aussi l'histoire du Louvre à la Renaissance et l'âge d'or du métal dans l'architecture.

Réalisateur : François Ducroux & Stéphane Jobert

Producteur : Elephant Dox, France Télévisions

Production : 2015

Diffusion : 2015

Publié le - Mis à jour le 09-10-2018

Recommandations