La bataille d'Andrinople

Points de repères - Andrinople, Rome face aux barbares

Chargement de la playlist en cours...

Qu'est-ce que la bataille d'Andrinople ?

Les Goths ravagent le nord de l’Empire, Valens le frère empereur se décide à agir. Il rappelle ses vétérans, rassemble toutes les troupes disponibles et part restaurer l’autorité impériale. Mais ils sont trop nombreux. Gratien rassemble lui aussi son armée et part aider son oncle. Mais arrivé le premier au point de rendez-vous, Valens rumine. Longtemps dans l’ombre de son puissant frère aîné, il a besoin d’une victoire militaire pour redorer son image. Valentinien encore vivant, Valens aurait patiemment attendu les renforts et la victoire aurait été certaine. Mais il a beaucoup de mal à accepter l’aide d’un enfant, fut-il empereur.

Contre l’avis de ses généraux, la bataille est engagée et elle vise ni plus ni moins, l’extermination des Goths. L’armée romaine, c’est 15 000 vétérans aguerris, bien équipés et disciplinés, prêts à défendre l’Empire au péril de leur vie. En face, les guerriers goths sont innombrables, ils ont tout perdu et se battent pour leur vie et celle de leur famille. Sous un soleil de plomb, les deux armées s’observent depuis des heures. Au lieu d’attaquer tout de suite et d’en finir, Valens comment l’erreur d’hésiter, ce qui au combat peut être fatal.

Un combat fatal pour l'Empire

Valens est un politique, pas un soldat et il semble ignorer une chose essentielle : laisser son armée en plein soleil, sans eau et le ventre vide, c'est quelques chose que l'on évite de faire. Les Romains en ont assez, ils ont soif et subissent les provocations des barbares depuis le début de l'après-midi. Sans en avoir reçu l'ordre, la cavalerie romaine, excédée par l'attente, lance l'attaque. Valens, au pire des moments, vient de perdre le contrôle de son armée. Laissant leurs familles dans leur camp fortifié, les Goths se ruent à l'assaut. Professionnels du combat, les légions romaines retrouvent leur cohésion et encaissent le choc. 5000 cavaliers barbares arrivent alors par surprise sur les hauteurs du champ de bataille, les Romains ne les ont pas vus venir. La cavalerie est une arme de choc, alliant la masse à la vitesse. L’armée romaine en plein combat est désorganisée. En dévalant la pente, la cavalerie gothique attaque le flanc non protégé des légions. Malgré les pertes, les défenseurs de l'Empire serrent les rangs, avant de subir une deuxième, puis une troisième attaque. En fin de journée, les légionnaires sont au bord de la rupture. Encerclés et à bout de force, ils voient l'ennemi se préparer à une ultime attaque : les rangs impériaux s'effondrent. C'est un massacre.

 

Découvrez aussi pourquoi la bataille d'Andrinople marque le déclin de l'Empire romain.

 

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Auteur : Pierre Lergenmüller

Production : 2016

Publié le - Mis à jour le 16-10-2018

Recommandations