Les pharaons de l'Égypte antique

Les Égyptiens croyaient que le premier roi d’Égypte avait été Osiris, envoyé sur terre par le Dieu Soleil, Râ ou Rê. Ils considéraient donc leur pharaon comme un dieu. Ils étaient persuadés qu’il pouvait changer le cours du Nil ou avoir une influence sur les récoltes, et le vénéraient même après sa mort.

L’Égypte était gouvernée par un roi-dieu : le pharaon.

Image Contenu
Pharaon reçoit le pschent

Le pharaon se lavait, s’habillait, mangeait selon des rites particuliers et rendait chaque jour un culte à ses ancêtres. Tout le monde s’agenouillait en sa présence.

Il devait prendre soin de son peuple, le nourrir, le protéger, maintenir l’ordre dans le pays et disposait pour cela d’un pouvoir absolu. Les terres, les biens mais aussi les habitants du royaume lui appartenaient. Chef militaire, il devait défendre l’Égypte contre ses ennemis et mener ses armées à la victoire. Chef religieux, il dirigeait les prêtres et faisait construire des temples en l’honneur des Dieux.

 

Il participait à de nombreuses cérémonies, en portant les symboles de son pouvoir :

  • la couronne appelée pschent (couronne blanche de la Haute-Égypte, couronne rouge de la Basse-Égypte, double couronne rouge et blanche de l’Égypte unifiée, couronne d’Osiris) ou la coiffe royale bleue baptisée némès ;
  • le sceptre pour guider le peuple ;
  • le fouet pour menacer les ennemis de l’Égypte ;
  • la fausse barbe, signe de l’immortalité ;
  • les symboles de Nekhbet, la déesse vautour protectrice de la Haute-Égypte, et d’Uraès (ou bien Uraes ou Uraeus), le serpent cobra protecteur du pharaon.

 

Amusez-vous à déchiffrer les hiéroglyphes avec Archéocode.
Publié le - Mis à jour le 19-10-2018

Recommandations