#Amazonie : qui est le chef Raoni ?

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 1 min 30 - Octobre 2019

Chargement de la playlist en cours...

Avec sa couronne à plumes jaunes, son grand plateau labial et son regard de sage, le cacique Raoni ne passe pas inaperçu... surtout lorsqu'il voyage à travers le monde pour délivrer son message. Grand chef de tribu, Raoni est une figure emblématique de la défense des peuples indigènes et de la lutte contre la déforestation en Amazonie. Potentiel futur prix Nobel de la paix, qui est ce pacifiste amérindien et quel est son message ? Pour tout capter, Zoom nous en dit plus.

D'où vient le chef Raoni ?

Raoni Metuktire est l'un des chefs du peuple kayapo, une tribu indienne qui vit au Brésil. C'est dans cet immense pays, au sein de la forêt amazonienne, qu'il est né. Quand ? On ne sait pas vraiment. Raoni lui-même ne connaît pas précisément sa date de naissance. Facilement reconnaissable avec sa couronne de plumes, il porte un labret (un disque en bois inséré dans la lèvre inférieure) depuis qu'il est adolescent pour symboliser son rôle de guerrier.   

Quel est son message ?

Son combat : le respect des coutumes des Indiens et la préservation de leurs terres.

« Je vous considère tous comme mes enfants. Je vous assure que je fais tout
pour protéger notre terre. Je suis âgé, mais je lutterai jusqu'à mes derniers jours
pour que vous puissiez continuer à vivre en paix. »
Le chef Raoni, dans un échange avec des Améridiens.

Pour Raoni, les Indiens sont en danger à cause des Blancs qui envahissent leur territoire. En 1989, il quitte pour la première fois son pays pour alerter sur la situation en Amazonie. Pendant 3 mois, il parcourt avec le chanteur Sting plus d'une dizaine de pays, dont la France. Son but ?  Récolter de l'argent afin d'aider les Indiens et créer des zones où la forêt est protégée.

Au fil des années, Raoni devient le symbole de la préservation de la forêt amazonienne. Mais aujourd'hui, le chef est inquiet : près de 6 000 km2 de cette forêt ont brûlé en 2019 au Brésil. C'est quasiment l'équivalent de 900 terrains de football. Raoni accuse le président brésilien Jair Bolsonaro d'autoriser des entreprises à détruire la forêt amazonienne pour utiliser ses ressources : « Si le Blanc continue à détruire l'Amazonie, le monde entier n'aura plus d'oxygène. Et on mourra tous ! Les Indiens comme les Blancs. »

La forêt amazonienne produit 10 % de l'oxygène dont nous avons besoin pour respirer. Des scientifiques pensent qu'elle aura perdu la moitié de sa surface en 2050.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Production : 2019

Diffusion : 2019

Publié le - Mis à jour le 04-10-2019

Recommandations