Violences faites aux femmes, un fléau mondial

Decod'actu - Saison 3

Chargement de la playlist en cours...

En France, tous les 3 jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint. Actuellement dans le monde, au moins 200 millions de femmes et de filles sont excisées. 903 femmes sont violées chaque jour sur la planète, et ce chiffre ne concerne que les viols déclarés. En France, 90% des franciliennes déclarent avoir déjà été victime de harcèlement sexuel dans les transports en commun, causé notamment par « les frotteurs ».

Quelles sont les violences faites aux femmes ?

Les violences faites aux femmes sont multiples : elles peuvent être physiques, sexuelles, verbales, psychologiques ou économiques.
Parmi les violences physiques et sexuelles, il y a les violences conjugales. La moitié des morts violentes de femmes dans le monde sont causées par un conjoint ou un membre de la famille, lors d’un « crime d’honneur ». Dans certains pays comme le Pakistan, malgré une loi plus de 1000 femmes auraient été tuées parce qu’elles auraient « déshonoré » leur famille. En France, 225 000 femmes par an sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur conjoint. 
L’exploitation sexuelle est une autre forme de violence que subissent les femmes. Dans le monde, 4.5 millions de personnes sont victimes de trafic d’êtres humains, dont la prostitution fait partie. Et 98% d’entre elles sont des filles et des femmes. 
Les mariages forcés, qui touchent 700 millions de femmes dans le monde, sont une autre facette de ces violences. Sur ces 700 millions de femmes qui ont été mariées avant leur majorité, 250 millions l’ont été avant 15 ans. 
Et n’oublions pas les violences psychologiques que subissent les femmes : harcèlement sexuel, plafond de verre empêchant les femmes ayant des enfants à accéder à des postes à responsabilités, pressions pour empêcher les filles d’accéder à l’éducation et à l’école… où que l’on soit dans le monde, les droits des femmes et l’égalité entre les hommes et les femmes sont bafoués. 

Alors, quelles sont les mesures pour éradiquer ces violences ? 

A l’échelle mondiale, l’ONU notamment s’engage auprès des femmes et condamne régulièrement les violences. Des femmes également se lèvent et luttent pour leurs droits. La jeune Malala, prix Nobel de la paix 2014, lutte par exemple pour la scolarisation des filles dans le monde. 
En Europe, la Convention d’Istanbul est un texte qui vise à prévenir et à lutter contre la violence à l’égard des femmes. S’il a été signé par 45 états membres du Conseil de l’Europe, à ce jour, seul 30 pays l’ont ratifié.

En France, la secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, travaille à une de loi contre les violences sexistes et sexuelles. On y trouve par exemple la création d’une contravention contre le harcèlement de rue. 
On le voit, le combat contre les violences faites aux femmes est loin d’être gagné. La pauvreté et la guerre sont notamment des facteurs de détérioration des droits des femmes. Mais, comme le dit Malala « quand le monde entier est silencieux, il suffit d’une voix pour faire la différence ». 

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : France Télévisions

Auteur : Pauline Jacob

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 14-06-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac