Radicalisation et importance du vecteur internet

Qui sont ces jeunes qui partent faire le djihad ?

Chargement de la playlist en cours...

Dounia, directrice générale du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'Islam, parle d'internet comme moyen de communication pour les rabatteurs mais qui ne s'oppose pas au réseau physique. Béatrice Brugère, ancienne juge antiterroriste parle d'intelligence du réseau, capable d'avoir une offre extrèmement variée et ciblée qui touche un grand spectre. Cet extrait est issu du débat « Qui sont ces jeunes qui partent faire le djihad ? » qui a eu lieu à la suite de la projection du téléfilm Ne m'abandonne pas, diffusé sur France 2.

Réalisateur : France Télévisions

Producteur : MFP / France Télévisions

Production : 2016

Publié le - Mis à jour le 06-09-2016

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac