Qu'est-ce que le terrorisme ?

Decod'actu - Saison 1

Chargement de la playlist en cours...

Dans « terrorisme » il y a « terreur »... Et le terrorisme, c’est le fait d'utiliser la violence, meurtrière souvent, pour imposer des idées, qu'elles soient politiques, religieuses ou idéologiques.

Plusieurs méthodes sont utilisées : attentats, sabotages, prises d'otage, assassinat, pillage... Et bien d’autres encore. Le terrorisme a cette particularité de s'attaquer à des civils, des gens qui ne combattent pas et de jouer sur l'impact médiatique et émotionnel de leurs actions pour terroriser l'opinion.

En France, le terme apparait sous la Révolution française, avec un premier attentat à la bombe sur Napoléon Bonaparte en 1800. Plus proche de nous, l'Hexagone a été frappé par différents types de terrorisme :

  • celui de l'extrême-droite avec le groupe OAS, par exemple, qui défendait l'Algérie française. En 1961, une bombe fait 28 morts dans un train Strasbourg-Paris.
  • le terrorisme d'extrême-gauche, avec les nombreux attentats du groupe Action directe dans les années 1980, la plupart contre des symboles du pouvoir ou du patronnat.
  • les groupes liés à des revendications nationalistes, comme ceux qui réclament l'indépendance de la Corse ou du pays Basque. Selon Europol, la majorité des attaques terroristes en Europe est d'ailleurs conduite par des groupes de ce type.

Si le terrorisme n'est pas nouveau, il n'a jamais fait autant de victimes.

En 2014, il a tué 32 000 personnes dans le monde, 9 fois plus qu'en 2000. Près de 60 % des attaques terroristes ont lieu dans 5 pays : Irak, Pakistan, Afghanistan, Inde et Nigéria. La moitié des personnes tuées en 2014 l'ont été par Boko Haram et Daech. Ces deux groupes appartiennent à ce que l'on appelle le terrorisme islamiste, Daech est notamment à l'origine des attentats de Paris en 2015 et de ceux de Bruxelles en 2016. Ses membres sont des djihadistes qui rêvent d'avoir leur propre Etat et d'imposer au monde leur vision radicale de l'islam, qui n'est pas celle de l'immense majorité des musulmans. Daech recrute des membres partout dans le monde, notamment grâce à Internet et aux réseaux sociaux. Pour l'heure, 1 000 Français ont rejoint les groupes djihadistes en Syrie ou en Irak, environ 600 y sont encore et 168 y sont morts.

Que faire pour éviter cela ? Le gouvernement a mis en place une plateforme Stop Djihadisme, il tente aussi de démanteler les filières, de lutter contre la radicalisation en prison et prévoit la construction de centres de déradicalisation, sans oublier des mesures éducatives. Car comme le dit l'adage : ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ?

Réalisateur : Maxime Chappet

Production : 2016

Diffusion : 2016

Publié le - Mis à jour le 18-01-2019

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac