Ellie Gribouille à l'épreuve d'une nouvelle école

Comment ne pas angoisser et déprimer lorsqu’on déménage et que l’on se retrouve face à de nouveaux camarades de classe plus ou moins sympathiques ? C’est l‘expérience que fait partager la jeune héroïne Ellie Gribouille, dans le second tome de ses aventures.

Image Contenu

Mais qu’est-ce qui a pris à ses parents de vouloir déménager ? La nouvelle maison d’Ellie est éloignée d’un peu plus de deux heures de route… Autant dire le bout du monde ! Car la voilà séparée de ses amis par des centaines de kilomètres. Elle est de plus obligée d’aménager sa chambre dans le grenier et, surtout, d’intégrer un autre collège pour la rentrée. Que de bouleversements ! Le premier jour d’école annonce des jours difficiles : il lui faut faire face à de nouveaux camarades, à l’attribution d’un surnom ridicule… Ellie se refugie très vite à la bibliothèque de la ville, où elle trouve un peu de réconfort auprès de la charmante Claire. Mais cette situation ne peut durer… Ellie décide qu’elle trouvera sa place et, pour cela, elle ne manque pas d'idées.

Partager ses angoisses

Ellie Gribouille est une passionnée de lecture, d’écriture et de dessin. Elle tient des carnets dans lesquels elle raconte ses mésaventures quotidiennes avec beaucoup d’humour. Dans un style simple et agréable, elle fait partager tout un tas de choses : ses réflexions, ses énervements ou ses jeux (comme par exemple une cocotte en papier et un origami à reproduire). Mais surtout, la jeune héroïne traduit parfaitement ses angoisses liées à un emménagement et à l’intégration dans une nouvelle école…

Comment gérer un changement d’école ?

Il n’est pas toujours facile, en effet, de trouver sa place dans une nouvelle classe et de se faire de nouveaux amis. Le changement crée un stress : il n’est pas rare, par exemple, d’avoir mal au ventre le jour de cette fameuse rentrée pas comme les autres. Mais les angoisses ou les blocages peuvent se gérer. Avant le jour J de la rentrée, il ne faut pas hésiter à expliquer à quelqu’un de confiance (famille, amis…) ce que l’on ressent. Pourquoi aussi ne pas faire le trajet vers l’école ou demander à visiter son nouvel établissement scolaire, histoire de se familiariser avec les lieux. Enfin, dès le soir du premier jour, il est bon de faire le bilan de sa journée pour se rendre compte de ce qui a été bon ou difficile. On peut aussi se rassurer en lisant une aventure cocasse sur le sujet. Et en cela celle de la petite Ellie Gribouille est parfaite !

 

Myriam Rembaut

La Nouvelle, de Ruth McNally Barshaw, aux Éditions Père Castor / Flammarion,
Publié le - Mis à jour le 04-05-2018

Recommandations