Téléphone à l'école, Beyoncé, Poilus à Verdun - Le JT du 4 septembre 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Septembre 2018

Chargement de la playlist en cours...

Au programme: le portable à l'école, le portrait de Queen B et un peu d'histoire.

Les portables (presque) interdits au collège

Depuis hier, jour de rentrée, on ne parle que d'un objet : le téléphone. Et la grosse question c'est : on en fait quoi ? Je le laisse à la maison ? Je l’amène en cours ? Dans le sac ? Éteint ? Allumé ? Je le sors dans la cour ? Restons calmes. Le portable il est interdit à l’école… Ca c’est les faits. Mais dans la réalité c'est un peu plus compliqué.

« Vous n'êtes pas sans savoir que le portable maintenant est formellement interdit. » Dans ce collège, le principal rappelle la nouvelle loi: le portable, c'est terminé. « Qu'est-ce que fait le professeur si le portable sonne ? Il le confisque et plus cruel que ça, plus cruel que ça : il le donne à monsieur Ait Bouali. » Et quand monsieur Ait Bouali, le principal, récupère un téléphone... il ne le remet qu'aux parents. « Je vais quand même le garder dans mon sac en mode avion, pour pas qu'il y ait de trucs qui sonnent. Et je vais garder mon sac tout le temps et... voilà, hein. On va faire comme ça. » Mais dans d'autres collèges, à l'heure de la récré... Et oui, en fait, le portable est interdit, mais pas partout et pas tout le temps. Chaque collège peut décider où et quand il l'autorise. «Le fait qu'ils aient le droit pendant la récréation, ils commettaient moins d'infractions à l'intérieur de l'établissement et ça nous apaisait un peu le climat scolaire en récréation. » « Je devais aller dans un autre collège, mais comme ici on a le droit au téléphone, ma mère elle a voulu que j'aille ici. » Allez, un dernier petit tour sur les réseaux... Hey, vous avez un message : c'est l'heure de ranger les portables et hop, en cours.

Beyoncé superstar 

On peut faire une petite pause. Depuis tout à l'heure je reçois des messages. Vous êtes sérieux ? Vous avez pas reconnu ? Single Ladies, Beyoncé. Nan ? Ce petit pas de danse là que vous avez trouvé un poil ridicule c'était pour lui rendre hommage. Aujourd’hui Beyoncé à 37 ans et pour son anniversaire on lui a préparé son portrait. Elle est la musicienne la mieux payée au monde, et il faut dire qu'elle a tout fait pour : à 7 ans Beyoncé chante déjà à l'église, et elle fait payer 5 dollars ceux qui veulent l'écouter. Au début de sa carrière, son père l'entraîne comme une athlète : pour améliorer sa forme physique, il la fait chanter en courant. Son surnom, c'est Queen B. Queen, c'est reine en anglais. B, c'est pour Beyoncé, mais c'est aussi « bee », qui veut dire « abeille ». D'ailleurs, ses fans se font appeler « la ruche ». Ils l'aiment tellement qu'ils lui ont organisé une messe à San Francisco, en avril dernier. Ils ont chanté ses chansons et défendu ses idées : son combat contre le racisme, aux États-Unis et dans le monde... et pour l'égalité entre les hommes et les femmes. Pendant des années, sur scène, Beyoncé n'était accompagnée que par des femmes: pour donner l'envie aux petites filles de jouer d'un instrument. Et dans sa chanson « Run the world », elle appelle les femmes à prendre le pouvoir.  Bon allez on pose les micros et les justaucorps à paillettes, maintenant on va parler: histoire. Je sais pas si vous le savez mais cette année la France fête les 100 ans de la fin de la Première Guerre mondiale. 1ère Guerre mondiale : 1914-1918, c'est bon vous suivez ? Bon, une des plus grosses batailles de cette guerre s'est déroulée à Verdun dans le nord-est. Il y a quelques jours des passionnés ont décidé de remonter le temps. On file voir ce que ça donne.

Reconstitution : la vie des Poilus à Verdun

Un campement façon 14-18, au petit matin, ça ressemble à ça: des tentes, des soldats en uniforme bien réveillés... Enfin presque.  « Comment s'est passée la nuit ? De façon plutôt fraîche, il fait quand même froid dans la Meuse. Mais sinon une nuit correcte, sous la tente avec les couvertures militaires. » Si ce prof d'histoire a abandonné sa couette c'est pour ses élèves. Oui, pour mieux leur raconter la guerre. « On se fait pas bombarder, on se fait pas tirer dessus, on risque pas de mourir etc... Mais au moins comment dire, la vie matérielle ça on peut le connaître et c'est sûr que pour le retransmettre, le faire passer aux gens c'est plus simple de l'avoir vécu. » Alors ici, près de 1000 personnes font ce voyage dans le temps. Et toutes sont sous les ordres de Denis. Et ça file droit. « Si dans une demi-heure ils sont pas là... On part sans eux! Je vais faire mon possible... Personne comprend rien. On a beau leur expliquer… En plus les Américains ils devraient être derrière les Anglais… Je pense que je vais laisser comme ça. Et puis c’est tout. » Si ça ne rigole pas c'est parce que le but du jeu est plutôt sérieux : faire revivre un vieux morceau d’histoire, et rendre hommage aux soldats morts pendant la guerre.

Attention coupez ! Et oui c'est déjà la fin de votre émission. Mais on se retrouve demain... Ba oui 
 

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 05-09-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac