Nouvelle-Calédonie, kanaks, pangolin - Le JT du 5 novembre 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Novembre 2018

Chargement de la playlist en cours...

Une grosse partie de l’émission sera consacrée à la Nouvelle-Calédonie. On parlera du vote qui a eu lieu dimanche, des Kanaks aussi, et on parlera d’un animal un peu bizarre, le pangolin. 

La Nouvelle-Calédonie reste en France

Allez on s'envole tout de suite direction la Nouvelle-Calédonie... De petites îles situées loin loin de chez nous, dans l'océan Pacifique.
Ces îles, la France les a envahies il y a presque 200 ans, elles les a colonisées. Du coup là-bas, depuis tout ce temps-là, des gens refusent d'être français, en fait ils veulent que la Nouvelle-Calédonie soit indépendante. Du coup hier un vote a été organisé pour dire oui ou non à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Finalement c'est le non qui l'a emporté. Cette petite Marseillaise .. c'est pour fêter leur victoire parce que la Nouvelle-Calédonie reste française. “On va se réveiller demain est on est Français, on s'est battus depuis des mois pour rester Français.” Ils ont gagné, mais ce soir, ceux qui veulent que la Nouvelle-Calédonie reste française, sont un peu déçus du résultat. Alors forcément, la victoire est quand même timide. “Il ne faut pas qu'il y ait de perdants ou de gagnants, ça sert à rien, on est tous là pour construire ce pays, avec toutes les sensibilités, toutes les cultures que l'on a sur ce territoire.” “Il faudra qu'on tende la main à ceux qui ont perdu parce que nous respectons le combat qui est le leur, le combat de l'indépendance même si nous ne le partageons pas, et nous devrons construire tous ensemble l'avenir de la Nouvelle-Calédonie.” On s'y attendait pas, chez ceux qui veulent l'indépendance, c'est encore plus la fête. On dirait presque ils ont gagné. “Ils nous ont sous estimés, ils pensaient qu'on allait faire 30%, 20%, on a atteint quand même les 43%.” Ce score est beaucoup plus élevé que ce que les indépendantistes avaient prévu alors forcément ça donne de l'énergie. “On continue, on continue jusqu'à la mort.” “Jamais il sera fini notre combat, jamais il ne sera fini.” Ceux qui veulent que la Nouvelle-Calédonie quitte la France ne baissent pas les bras. Ils auront d'autres occasions de voter dans les prochaines années.

Les Kanaks, premiers habitants de Nouvelle-Calédonie

Alors une grosse partie de ceux qui ont voté pour l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie appartiennent à un peuple qu'on appelle les Kanaks. Parmi les Kanaks, il y en a beaucoup qui ne veulent plus être français… Et attention, ça c’est pas nouveau. Dans le passé, des Kanaks se sont révoltés, parfois violemment pour ça. On vous raconte leur histoire.

Les Kanaks, ce sont les premiers habitants de Nouvelle-Calédonie, des îles situées près de l'Australie. Ils sont là depuis des milliers d'années. Les Français débarquent sur leurs terres en 1853, et ils imposent leur loi. La Nouvelle-Calédonie devient une colonie française. Les Kanaks n'ont aucun droit, ils sont considérés comme des sauvages par les Français. A Paris, en 1931, ils sont même exposés au public, comme des animaux dans un zoo. Après la Seconde Guerre mondiale, les Kanaks deviennent Français. Ils obtiennent le droit de voter, leurs traditions et leur façon de vivre sont mieux respectées... Mais aujourd'hui encore, ils considèrent que la France ne les traite toujours pas comme le reste de la population.

Le pangolin est l’animal le plus braconné au monde

Allez on quitte la Nouvelle-Calédonie, mais pas pour aller très loin... On part tout de suite en Indonésie. L’Indonésie c’est l’un des pays où vit le Pangolin. Un animal qui risque de disparaître, tout simplement parce que c’est l’animal le plus braconné au monde. 

On dirait presque un Pokémon, avec sa petite tête, sa longue queue et ses écailles. D'ailleurs, le pangolin est le seul mammifère au monde à en avoir.
Pour le trouver il faut aller en forêt, comme ici en Indonésie. “Les pangolins raffolent des fourmis, normalement on ne devrait pas avoir trop de mal à en trouver dans les environs, parce que vous voyez sous ces souches d'arbres, c'est rempli de fourmis et de termites, regardez.” Ce jour-là, les insectes n'ont pas suffi à les attirer. Et selon ce guide, ça devient de plus en plus difficile d'en voir, parce qu'ils se font chasser. C'est l'animal le plus recherché au monde par les braconniers, ses écailles valent de l'or. Enfin surtout en Chine. Là-bas, les gens pensent qu'elles ont des pouvoirs de guérison. “Un chasseur va vendre le kilo d'écailles, autour de 70 euros à un premier acheteur. Mais en Chine, ce même kilo dépassera les 3500 euros à la vente.” Alors parfois, les policiers arrêtent des trafiquants et sauvent des pangolins. Ici, par exemple en Indonésie, ils viennent d'en découvrir plusieurs centaines, enfermés dans des filets. Mais malgré leurs efforts le trafic continue, et c'est plutôt inquiétant. À ce rythme là, il n'y aura plus de pangolins sur terre d'ici 15 ans.
 

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 06-11-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac