Mineurs isolés, dopage, ancêtre - Le JT du 13 février 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Février 2018

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 14-02-2018

Le sommaire : on parlera des enfants étrangers qui vivent seuls, dans la rue. On parlera aussi de sport et de triche. Enfin on découvrira la tête du plus vieil ancêtre de nos voisins Anglais. C'est parti.

À Paris, des enfants vivent seuls, dans la rue

Souvenez-vous, la semaine dernière on vous parlait des SDF, qui souffrent particulièrement lorsqu'il fait froid comme en ce moment. Il y a des adultes mais aussi des enfants qui dorment dans la rue. Et certains sont seuls en France, sans leur famille. Regardez.

Presque collés au radiateur, ces jeunes essayent de se réchauffer. Tous vivent dans la rue. Ils sont ici, à l'abri, grâce à une association.

Au jardin de Couronnes, j’ai passé la nuit là-bas. En tout cas il faisait froid. Il y avait deux jeunes, on était ensemble. Je suis resté comme ça sans manger. Je n’ai pas pu dormir en tout cas. Le lendemain pareil, j’ai fait au moins une semaine comme ça.”

Aucun d'entre eux n'est Français. Ils viennent de pays d'Afrique et sont seuls en France. Ils n'ont pas de parents, de proches avec eux. Ils disent tous avoir moins de 18 ans.

En France, la loi protège les mineurs isolés étrangers. Ils ne peuvent pas être expulsés, renvoyés dans leur pays. Le problème, c'est qu'il est difficile pour ces garçons de prouver leur âge.

Alors, ils passent des entretiens avec des personnes chargées de la protection des enfants, parfois avec des médecins. S'ils sont considérés comme majeurs, ils ne pourront pas être hébergés, aidés… Ils devront rentrer dans leur pays d'origine.

Pourquoi est-il difficile de lutter contre le dopage ?

Allez on parle de sport maintenant. Vous avez peut-être regardé les premières épreuves des JO d’hiver, qui ont commencé vendredi. Un patineur japonais vient d’être contrôlé positif à un produit dopant. Et le dopage dans le sport, c'est interdit. Ugo vous explique pourquoi.

Les sportifs qui se dopent le font pour gagner, pour devenir célèbres et riches. Parfois, leurs entraîneurs les encouragent à le faire. Leurs sponsors aussi – les marques qui leur donnent des vêtements pour se faire de la publicité. Car plus un sportif gagne, plus ses sponsors et ceux qui l'entourent s'enrichissent.

Bien sûr, des contrôles anti-dopage existent : on analyse le sang et l'urine des sportifs. Le problème, c'est que l'on ne peut contrôler que les produits que l'on connaît. Et ceux qui fabriquent ces produits inventent toujours de nouvelles ruses, de nouvelles façons de tricher. Ils ont même mis au point des techniques pour masquer les produits dopants.

Résultat des courses : le dopage est presque toujours en avance sur l'anti-dopage. Et il faut souvent attendre plusieurs années avant d'apprendre qu'un sportif s'est dopé. Reste alors un sentiment gênant : celui d'avoir applaudi un tricheur.

Et pour terminer ce journal on part à la rencontre d'un ancêtre des Anglais. Leur plus vieil ancêtre connu. Voici à quoi il ressemblait.

Le plus vieil Anglais connu était noir aux yeux bleus

Voici le premier ancêtre connu des Britanniques. Il a vécu il y a 10 000 ans. Il avait la peau noire, les cheveux sombres, bouclés, et les yeux bleus.

Son squelette a été découvert en 1903, dans le sud du Royaume-Uni. Les scientifiques l’étudient depuis longtemps. Ils pensaient que cet homme était blanc, aux yeux marrons. Mais ils viennent de trouver des traces d'ADN dans ses os : une substance qui porte des informations sur les gènes d'une personne, comme la couleur de ses yeux. Ils ont pu reconstituer son visage avec plus de précision.

Selon le directeur d'un grand musée de Londres, la couleur de peau des Britanniques a évolué avec le temps, pour devenir plus pâle. Sûrement à cause de leur alimentation, moins riche, quand les hommes préhistoriques ont arrêté d'être des chasseur-cueilleurs, pour devenir des agriculteurs.

Mon Fil Info c'est terminé pour aujourd'hui. Votre dose d'actu quotidienne revient demain avec Ugo. Ciao.

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018