Midterms, Donald Trump, Cowboys - Le JT du 6 novembre 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Novembre 2018

Chargement de la playlist en cours...

Salut tout le monde, aujourd'hui on est partis pour une émission spéciale Etats-Unis, c'est pour ça qu'on a sorti les gros gros moyens. Aujourd'hui là-bas, c'est les Midterms, on vous expliquera ce que c'est. On parlera donc de Donald Trump et de cow-boys. 

3 questions sur les Midterms

Bon... Si je me suis pas plantée, au niveau du décalage horaire, à l'heure où je vous parle là, ça fait pas longtemps que les Américains sont sortis du lit. Et ouais. Au Etats-Unis nous sommes le matin du 6 novembre et aujourd'hui est un jour un peu particulier, celui des Midterms. En gros, plus de 200 millions de personnes sont appelées à voter dans la journée. Pour qui ? Et pourquoi exactement ? On a demandé à un journaliste français qui travaille aux Etats-Unis de nous éclairer là-dessus.

C'est quoi les Midterms ?

Alors les Midterms, comme leur nom l'indique, ce sont les élections de mi-mandat, c'est-à-dire qu'elles interviennent au milieu du mandat du président américain, Donald Trump bien sûr. Et c'est un petit peu l'équivalent des élections législatives en France, c'est-à-dire que les Américains vont élire leurs députés, leurs sénateurs, ceux qui vont les représenter au parlement et donc voter les lois.

Si le parti de Donald Trump perd, ça va changer quoi ?

Si le parti républicain, le parti de Donald Trump, perd ces élections, ce sera quand même compliqué pour le président des États-Unis. Il sera toujours président, mais chaque fois qu'il prendra une décision, il devra la faire confirmer, il devra la faire voter par le Parlement, c'est-à-dire par les représentants du peuple américain. Et eux, s'ils sont de l'autre côté, c'est-à-dire du côté démocrate, à chaque fois que Donald Trump voudra faire quelque chose, ils lui diront « non, nous ne sommes pas d'accord », et ils bloqueront ses décisions.

Les stars, « pour » ou « contre » Donald Trump ?

Les stars du monde de la chanson, du monde sportif, les stars du monde du cinéma sont plutôt contre Donald Trump. A l'image de Rihanna qui a demandé aux jeunes américains d'aller voter, également Taylor Swift qui a demandé aux jeunes américains d'aller « voter démocrate ». Elle a 112 millions de followers sur Instagram et dans les jours qui ont suivi, et bien des centaines de milliers de jeunes américains sont allés s'inscrire sur les listes électorales.

Fin de campagne pour Donald Trump

Pour remporter cette élection, du côté démocrate comme du côté républicain, on a clairement tout donné pendant. Alors d'abord, les candidats de chaque parti ont fait des sortes de clips de campagne. Ça donne des clips plutôt originaux... Comme ces parents, totalement fans de Donald Trump «Et là Monsieur Trump a dit : vous êtes virés», ou d'un beau-père carrément flippant «Yes Sir ». Ça c'est pour les clips de campagne, mais attention les deux partis ils l'ont aussi joué plus classique en organisant des meetings, de grandes réunions en public. Alors, du côté démocrate, l'ancien président Barack Obama s'est déplacé pour soutenir les candidats. Et Donald Trump a fait exactement pareil pour les républicains. Bien sûr. 

On se croirait à quelques minutes du début d'un match, mais pas du tout. Ici, c'est Donald Trump que les supporters attendent « Le président Trump c'est ce qui est arrivé de mieux à l'Amérique. » « Il parle pour le peuple américain, pour nous ! Pour moi. » Et là le moment tant attendu ... Donald trump fait son entrée. Enfin leur champion est là, le spectacle peut commencer. Et ce qui marche à tous les coups, c'est tapé sur ses adversaires.
Sur Hillary Clinton par exemple, elle était contre lui pendant la présidentielle. « C'est comme cette démocrate, et cette véreuse d'Hillary. » Il y a près de 10 000 personnes dans le stade, et y'en même qui sont venus en famille « Voilà ma grand-mère, là ma tante, et mon autre grand mère, c'est toute la famille qui est là. » Mais certains n'oublient pas ce que Donald Trump avait promis. Par exemple, le mur entre les Etats-Unis et le Mexique pour stopper les migrants. «Il faut qu'il finisse le mur avant que je sois très en colère, on a pas besoin de plus d'illégaux » En tous cas, Donald Trump aura tout donné, jusqu'au bout, pour défendre son parti. En 8 jours, Il a participé à 11 rassemblements comme celui là.

Le rendez-vous des cowboys

Bon par contre, pour connaître les résultats de cette élection, il va falloir patienter jusqu'à demain... Et oui, décalage horaire oblige ! Allez pour terminer, on file plus au sud des Etats-Unis à la foire d’Albuquerque. Une sorte de fête foraine, mais façon cow-boys.  

Au pays des cowboys et des shérifs, aucun éleveur ne voudrait louper cette foire. Mais attention : veaux, vaches, cochons, chèvres... ce sont eux les stars du ranch géant. Kindal Smith n'a que 17 ans, elle est presque née avec des bottes au pied. «J'ai élevé ce veau dans le ranch de ma famille depuis tout bébé. On a commencé à le nourrir alors qu'il avait juste 3 mois. C'est pratiquement mon meilleur ami parce que j'ai passé des heures dans mon étable à prendre soin de lui comme je le fais là.» Kindal le bichonne pour la grande vente aux enchères. Demain, son veau, devra être le plus beau. « Je suis très fière d'elle, elle a vraiment travaillé dur pour en arriver là. » 

A côté, les courses de vitesse vont commencer. Et les athlètes … sont des canards. Mais là où il y a le plus de cris et d'applaudissements, c'est pour les petits cochons. Dans ce hangar, l'ambiance est plus calme. Bill Tutor se prépare pour l'épreuve de rodéo, il en fait depuis qu'il a 11 ans. Et même si Bill est un professionnel, c'est un sport très dangereux. « J'essaye de ne pas être superstitieux, mais bon j'ai quand même mes petites habitudes. Je mets toujours ma Santiag droite d'abord puis ma gauche. » Les cowboys entrent dans l'arène. La compétition démarre, et les premiers candidats tombent C'est ensuite au tour de Bill Tutor. Pour gagner, il faut rester accrocher au cheval fou pendant 8 secondes. Une victoire de plus pour le cowboy. Le lendemain, c'est au tour de Kindal et son veau d'entrée sur la piste. « Je suis très contente d'avoir obtenue cette somme, ça va être dure de me séparer de mon veau pour le voir partir avec quelqu'un d'autre. »
 

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 07-11-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac