Le récap' de la semaine du 18 juin 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Juin 2018

Chargement de la playlist en cours...

Pour commencer, on va s’intéresser aux familles arrêtées par la police américaine à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Après ça on ira en Inde, à l’école, là où certains élèves sont filmés en cours. Ensuite, on vous présentera le Docteur Octopus : il existe en vrai et il a 10 ans… Et pour terminer on ira au zoo d’Amnéville pour nourrir les animaux qui y vivent… C’est parti.

États-Unis : des enfants enfermés seuls

Cette famille vient d'être arrêtée à la frontière. Tout le monde est embarqué par la police américaine. Mais à l'arrivée dans ce grand hangar, parents et enfants sont séparés.

Depuis plusieurs semaines, plus de 2000 enfants venus d’Amérique latine ont été éloignés de leur famille. La police n’a pas le droit de mettre les enfants en prison, alors elle les enferme dans ces cages. 

Ces images ont choqué le monde entier, et finalement, le président américain a changé d’avis. Hier, il a décidé de ne plus séparer les enfants de leurs parents. Désormais, ils seront toujours enfermés, mais ensemble, en attendant leur jugement.

En Inde, des caméras surveillent les classes

Ici, les élèves sont triplement surveillés. Par leur prof d'abord, et par 2 autres paires d'yeux. “Il y a deux caméras ici. Une est là et l'autre de ce coté.”

Objectif : tout savoir sur ce qu'il se passe dans la classe. “Si les élèves se comportent correctement ou pas. Si les professeurs arrivent à l'heure ou pas. Ou si les élèves font des bêtises.” Des caméras, il y en a 64 dans l'école. Elles filment aussi les couloirs et la cour. 

Depuis son poste de contrôle, enfin son bureau... Le proviseur voit tout. “Monsieur Hamid Sharma, si vous m'entendez s'il vous plaît pouvez-vous surveiller les deux élèves assis dans le coin?” 

Du coup, en cours, les élèves font moins les malins. “À cause des caméras, il y a des règles strictes maintenant et on ne peut plus s'amuser.” “On a peur de se faire renvoyer de l'école.” 

Pour certains, cette surveillance va trop loin. Mais les caméras continueront de filmer... Et bientôt, en bonus, les parents d'élèves auront accès aux vidéos.

Le Docteur Octopus existe : il a 10 ans

Encore quelques petits réglages... Pour Aristou, c'est juste incroyable. Allez, place à l'essayage. Bon, il faut l’ajuster un peu… et mettre en marche ces boutons rouges et noirs. Ils servent à contrôler les tentacules et les pinces.

Attention… Wow, ça marche ! Ce moment Aristou en rêve depuis qu'il est allé à un festival de BD et de jeux vidéo.

“Quand j'avais 8 ans, je suis allé au Comic Con. Je me rappelle que c'était vraiment drôle, vraiment cool de voir tous ces gens avec leurs costumes. Je voulais fabriquer quelque chose d'aussi cool que tout ce que je voyais.”

C'est cet homme, là, tout à droite, qui a réalisé son rêve... Et ce projet lui a donné pas mal d'idées.

“Dans les chantiers, ceux qui construisent des bâtiments pourraient soulever quelque chose de la taille d'une voiture. Les médecins pourraient prendre tout un tas d'objets en même temps pour mieux travailler.”

Aristou a plus de force, il peut manipuler des objets sans effort. Et surtout, c’est le sosie du docteur Octopus. Prêt à affronter Spider Man... Enfin, pas sûr que ce soit lui.

Dans les coulisses du zoo d’Amnéville

Un peu de rhubarbe, du melon, des bananes… “Oh du maïs! Les ours vont être contents”. Et pas que les ours! Au zoo d'Amnéville, les 2000 bêtes à poils et à plumes ne plaisantent pas avec le goûter.

En cuisine, ça bosse. Les enfants préparent le repas des coatis. Ils sont venus passer quelques heures avec Flore, la soigneuse.

“Vous allez voir que c'est des gourmands. C'est des gros gourmands. Est-ce que vous avez repéré ce qu'ils mangent en premier?” “Les raisins!” “En plus lui, il garde que pour lui.”

Lui aussi adore le raisin. Mais bien nettoyé. Pas étonnant qu'on l'appelle le raton laveur! “Il le nettoie, et ensuite il le mange.” “Ils sont tellement mignons les petites bêtes que j'aimerais bien les prendre dans les bras mais... on peut pas.”

Et non, les câlins sont interdits aux visiteurs. Les animaux pourraient griffer ou mordre, comme ce perroquet affamé. “Ils ont une biscotte de beurre de cacahuète. Ils les mettent dans l'eau exprès comme ça ça délie les deux et ils prennent vraiment que le beurre de cacahuète.”

Voilà une bonne astuce pour vous... à garder en mémoire pour votre prochaine tartine!

Et voilà, votre semaine d’actu est terminée. Une autre commence lundi, ce sera avec Mathilde. D’ici-là, passez un bon weekend, ciao.

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 25-06-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac