Le récap' de la semaine du 14 mai 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Mai 2018

Chargement de la playlist en cours...

Salut à tous, vous êtes dans Mon Fil Info, version weekend, et voici le Récap’ de la semaine. Pour commencer, on va parler des actrices noires au cinéma. Ensuite, on ira espionner des animaux sauvages. Après cela, on vous racontera une histoire de sauvetage assez dingue, et pour terminer, direction Montpellier, ambiance sports extrêmes. Et puis cette semaine, on a un petit bonus pour vous : des images d’un documentaire sur la vie au temps des châteaux forts. Il est diffusé ce samedi sur France 4… Vous êtes dans le Récap’, installez-vous confortablement, on est parti.

Les actrices noires veulent être traitées comme les autres

Elles veulent être considérées comme des actrices… Avant d’être vues comme des femmes noires. Elles en ont marre des “petits rôles” et surtout : elles en ont assez de toujours jouer le même genre de personnages. “On aimerait que le métier comprenne que c'est terminé les rôles clichés.” “C'est vrai qu'il y a des stéréotypes qui collent à la peau des actrices noires, qui sont la prostituée, la nounou, la mama…” “J'avais joué dans un film et j'avais réussi à décrocher enfin, halleluia, le rôle d'une fille – une fille, qui était en couple, et c'était une comédie romantique. Et puis le tournage s'est bien passé, tout s'est très bien passé... Et puis au moment où le film allait sortir j'ai découvert l'affiche. Et je n'étais pas sur l'affiche.” Plus de 2 600 rôles ont été joués dans les films sortis l'an dernier en France. Parmi eux, seulement 171 ont été confiés à des hommes ou des femmes noires... dont seulement 31 premiers rôles. 

Cinéma : au coeur de la vie sauvage

Comme ça, on ne dirait pas... mais ces 3 personnes, là, sont en pleine excursion dans la savane. Un tête-à-tête avec des animaux sauvages rendu possible par ce casque : un casque de réalité virtuelle. “Ça n'a rien à voir avec aller au zoo ou même regarder un documentaire animalier. Là, on est dans un truc, c'est magique.” Les équipes du film ont approché les animaux de très près, notamment grâce à cette drôle de caméra. Elle filme à 360°. “On a dû s'adapter totalement aux environnements et aux animaux. Par exemple, les bisons, on l'a placée à un endroit où on savait que la troupe de bisons allait passer. Les lions... Tout de suite le lion est arrivé, il a mangé la caméra”. Un petit problème technique donc, mais pas de danger pour vous : aucun animal ne vous fera de mal pendant l'expérience. Les stars du film par contre, elles, sont menacées. Ce voyage virtuel vous encourage à les protéger dans le monde réel.

Un enfant de 5 ans a sauvé son père

D'habitude, quand ces gendarmes répondent au téléphone, ils parlent à des adultes... Mais dimanche soir, ils ont entendu une toute petite voix : celle d'un enfant de 5 ans. “On reçoit un appel d’un enfant qui nous annonce 'je crois que mon papa est mort, il fait des bulles par la bouche'. Donc aussitôt, mon collègue maintient le contact et commence à lui poser des questions. Parce que l'enfant ne savait pas où il habitait, il ne connaissait pas son nom de famille.” Les gendarmes localisent la ville d’où provient l'appel et se mettent en route, gyrophare allumé. Ils demandent au garçon de sortir de chez lui et de repérer leur lumière bleue. “Bien qu'il ait peur, il était calme, posé. Et pour moi, il a fait preuve de beaucoup de maturité.” Les gendarmes finissent par trouver le garçon... et sa maison. Son papa n'est pas mort ; il a fait un malaise. “Ah je suis fier de mon enfant bien sûr, je vais garder ça toute ma vie, c'est normal.” Le réflexe du fils a sauvé la vie du père. Grâce à lui, il a pu être emmené à l'hôpital, à temps pour être soigné.

Glisses extrêmes à Montpellier

Qu'ils soient à vélo, sur une trottinette ou même sur un skate... Ici, les athlètes ont du mal à rester sur Terre. Tous les ans, des milliers de riders – des pros comme des amateurs – se retrouvent ici pour réaliser les figures les plus impressionnantes possibles, de la manière la plus souple possible. Tout ça, évidemment, sous le regard des spectateurs, et surtout du jury. L'action se passe aussi sur le Lez. Le fleuve accueille l'épreuve de wakeboard : un mix entre le ski nautique et le surf. Pas besoin de connaître le nom technique de toutes ces figures pour apprécier le spectacle!

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que cette semaine d’actu vous a plu… Revenez lundi, un lundi férié, mais un lundi info quand même… C’est Mathilde qui sera avec vous. Bisous!
 

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 18-05-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac