Jogging écolo, impôts, classe verte - Le JT du 13 septembre 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Septembre 2018

Chargement de la playlist en cours...

Salut tout le monde ! Aujourd’hui, je ne suis pas venue les mains vides… J'ai apporté ce truc-là avec moi. Je vous explique ce que c'est, après le sommaire. Un jogging contre les déchets. Les impôts de A à Z. Et, une école dans la forêt.

Le plogging, jogging écolo

Ce matin, je me suis réveillée, et je me suis dit : aujourd’hui Mathilde, tu vas faire quelque chose pour la planète. Alors, ça a cogité là-dedans… Simple, je vais ramasser tout ce qui traîne dans la rue : les déchets, les petits trucs comme ça. Bon je me suis dit, les gens sont propres… Je vais pas trouver grand chose. Mais tu rigoles ! Regardez-moi ce butin. Du plastique, de la canette, de l’électronique… C’est dégoûtant. Alors moi j’ai fait ça tranquillement en marchant, mais attention on peut aussi faire ça en courant.

Un gobelet. Un mégot. Un emballage de compote. « Vous voyez là par exemple y'a plein de mégots. Ils sont quand même mieux dans mon sac que par terre. » Ce jour là, à Nantes, Nicolas fait du plogging : ça vient du mot « plocka » qui veut dire ramasser en Suédois. Et « ging », eh ben, c'est pour jogging. Comme dans tous les sports, il y a un équipement spécial : les baskets, des gants en plastique et un sac. Et comme dans tous les sports, il y a des règles. « Il s'agit pas de ramasser tous les déchets. Si c'est trop lourd, si c'est trop coupant, trop encombrant, trop sale, vous laissez. Il ne s'agit pas de se blesser et de s'incommoder. » « J'aime la nature, j'aime le running. Donc autant ramasser et faire un geste pour la planète. » « J'agis pour la planète et en plus, je fais mon sport quoi. » Bon, à la fin de la soirée, on court un peu moins vite... mais on muscle les bras. Ce soir là, à Paris, les ploggeurs ont parcouru 9 kilomètres... Ils ont ramassé 50 kilos de déchets.

Les impôts, utiles à tous

Alors là, il faut que je paie ça. Mais si je rajoute le taux neutre et le prélèvement à la source ça fait négatif… Je suis dans un truc, là… les impôts. Il ne me reste que quelques jours pour les payer et en plus il faut que je vérifie d’autres choses parce que l’année prochaine ça va changer. C’est l’angoisse. Restons calme. Vous savez quoi ? Moi je vais terminer tout ça, zen… et pendant ce temps-là, vous vous allez ouvrir grand vos oreilles : on vous explique à quoi servent ces fameux impôts, là.

Les impôts, c'est de l'argent versé pour le pays. Ils sont récoltés et dépensés par l'État, qui s'en sert pour faire fonctionner le pays justement. Ces dépenses, on les appelle les dépenses publiques. Elles doivent être utiles à tous. Par exemple, elles vous permettent d'aller à l'école gratuitement, de faire du sport dans des stades, de vous faire soigner à l'hôpital ou de lire des livres à la bibliothèque. Souvent, les adultes et les entreprises critiquent les impôts. Ils disent qu'ils en paient trop. Pourtant, c'est la base de la solidarité en France. Les plus pauvres ne paient pas d'impôts, et les plus riches en payent plus que les autres... Parce que le but, au final, c'est de réduire les inégalités entre les riches et les pauvres. Alors ça ne suffit pas à rendre tous les Français égaux, mais sans les impôts, les inégalités seraient encore plus fortes.

À l’école dans la forêt

Je sais pas vous, mais moi quand j’étais à l’école je me sentais un peu enfermée là, entre 4 murs, tout ce béton. Alors que moi je rêvais de grand air, de champs, de forêts, d’arbres, d’animaux… Le grand air quoi. J’aurai peut être dû déménager au Danemark. « Tenez, voilà des outils. Prenez celui qui vous convient. » Ce bûcheron n'a que 5 ans mais il attaque déjà un tronc d'arbre... avec une scie presque aussi grande que lui. Ici, la salle de classe et la cour d'école, c'est la forêt. Un jeu à réparer ? Ce n'est pas un problème pour ces élèves. C'est même un exercice : ça fait partie des cours. « On enlève l'écorce, c'est pour réparer le bac à sable. » « On m'a dit, fais attention à ne pas te faire mal. » Ici on apprend à être adroit, à faire attention. Et la récompense, c'est de pouvoir utiliser encore plus d'outils. « Ils doivent apprendre à se servir du couteau. C'est tout un apprentissage. S'ils se contentent de regarder comment je fais, ils n'apprendront jamais. » « Ici, on développe l'imagination. Et cela fait des élèves plus indépendants. Capables de travailler tout seuls. » Capables de grimper aux arbres, aussi. Ces deux aventuriers là, sont à 6 mètres du sol. Et au Danemark, il y a du monde dans les arbres. Il existe 700 écoles maternelles comme celle-ci, en pleine forêt.

Bon je reviens avec ma poubelle pour vous dire que samedi c’est le CleanUp Day : la journée mondiale du ramassage des déchets. Pour ça c’est hyper simple, vous prenez un sac en plastique, une paire de gants… Et vous êtes prêts à nettoyer la planète entière. Franchement pensez-y c’est hyper simple, hyper efficace. Moi je vous dis, à demain. Ciao !

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 14-09-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac