Irma, ouragan, déménagement de l'extrême - Le JT du 6 septembre 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Septembre 2018

Chargement de la playlist en cours...

L’ouragan Irma c’était il y a un an. Deux ou trois trucs à savoir sur les ouragans justement. Et un gros déménagement.

Irma : des enfants combattent leur peur

Allez pour commencer, on va faire appel à votre mémoire. Souvenez-vous bien, il y a un an, l’ouragan Irma s'est abattu sur l'île française de Saint-Barthélémy mais aussi sur l’île de Saint-Martin. Saint-Martin c’est une île qui est à la fois française et néerlandaise. Toutes les deux, elles sont situées dans les Caraïbes. Alors clairement, en quelques heures, le vent les a complètement balayées. Des rafales à plus de 350 km/h c’est inimaginable. Regardez là, sur ces images les bâtiments n'ont plus de toits, il y a des débris partout et là il y a carrément un cimetière de bateaux. Vous imaginez vivre ça vous ? Les habitants là-bas ont été complètement choqués. Alors 1 an après, ça va un peu mieux... Mais certains essayent toujours d’oublier.

Jouer avec le vent... A priori ça n'a rien d'extraordinaire. Mais pour ces ados c'est une sacrée revanche sur la nature. Les rafales de vent de l'ouragan, plus rapides qu'un TGV, ont laissé des traces... « Le vent maintenant c'est mon ami. Mais le vent de l'ouragan c'est l'ennemi. » « Maintenant j'ai plus peur. » Plus peur... Et ça, c'est en partie grâce à ce genre d'atelier organisé par une association. Bon les débuts ont quand même été difficiles. « Dès qu'ils entendaient un roulement, qu'ils entendaient un claquement de porte, qu'ils entendaient ce vent... Les enfants ils avaient peur. » Cet été, enfants et ados se sont rassemblés pour exprimer tous ensemble ce qu’ils ont vécu. Ils ont raconté leur histoire en dessin, mais aussi en chanson... Un moyen d'éloigner les mauvais souvenirs. 

Le mot de la semaine : ouragan

Mais vous d’ailleurs, vous savez ce que c'est vraiment un ouragan ? Genre, comment se forme cette tempête ultra-violente ? Pas sûr… Regardez, la réponse est là !

Un ouragan, c'est une méga tempête tropicale. Une bataille de courants d'airs. A la base, l'air chaud des océans monte. Sous les nuages, il rencontre un air plus froid... et là tout s'emmêle. Les vents soufflent à plus de 250 kilomètres heure et forment un tourbillon géant. Bizarrement, au coeur de l'ouragan, on trouve une zone plus calme : c'est l'oeil du cyclone. Et oui, on a dit cyclone, parce qu'en fait, cyclone et ouragan, typhon aussi d'ailleurs, ça veut dire la même chose. Sauf qu'on n'utilise pas le même mot dans toutes les régions du monde. Par exemple on dit cyclone en Inde, ouragan aux Etats-Unis et typhon au Japon. Quand ils approchent des terres, les ouragans font de gros dégâts, mais ils finissent toujours par s'essouffler... et disparaître. 

La maison déménage, pas les habitants

Tiens d’ailleurs, tout à l’heure je me disais peut-être qu’on… Punaise ! Je passe mon temps à casser des trucs. Je n’en peux plus. Il y a des jobs que je ne pourrais pas faire, il y a des trucs je peux pas… Genre déménageur par exemple. Je ne pourrais pas, surtout aux Etats-Unis parce que là-bas c’est des déménageurs de l’extrême. C’est pas pour moi. 

Les propriétaires de cette maison en veulent une nouvelle, au même endroit. Donc ce n'est pas eux qui vont déménager : c'est la maison. « Elle fait 25 mètres de large. Et 31 mètres de long. Il y a une surface de 750 mètres carrés. Et son poids ? 320 tonnes. Et vous allez la déplacer ? Oui on va la bouger. En un seul morceau. » La maison a déjà décollé du sol. Pour atterrir sur cette énorme remorque. « On va d'abord relâcher les freins du train arrière, et ensuite le conducteur du camion va relâcher les siens. Et on pourra avancer. On va bouger toute la maison. » Bon les gars, c'est pas le moment de relâcher l'attention. Au moindre faux-pas, la maison peut tomber... et là, fini le déménagement. « C’est gagnant gagnant ! Les propriétaires y gagnent car ils nous donnent la maison. On s'occupe de tout et ils ne paient pas pour les frais élevés de démolition. C'est mieux pour l'environnement, ça évite des tonnes de débris. Et nous, on vend ensuite cette maison d'occasion, à une nouvelle famille. » D'accord, mais clairement, la route ne sera jamais assez large ! Ah, ils ont pensé à tout : embarquement immédiat. C'est complètement barge... mais ça marche. Enfin, ça flotte.

Bon ba voilà, je crois qu’aujourd’hui j’ai tout donné. RIP ma petite tasse… allez, à demain !

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 07-09-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac