Génie du piano, espace, Manga Tokyo - Le JT du 19 décembre 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Décembre 2018

Chargement de la playlist en cours...

Salut tout le monde ! Bienvenue dans votre émission. Au programme de ce mercredi : un ado ultra doué, les effets de l'espace sur le corps humain et une expo sur la ville de Tokyo et les mangas.

Mourad, talent brut au piano

On commence avec une super histoire, celle de Mourad. Mourad a 14 ans et est devenu en quelques jours, grâce aux réseaux sociaux, un pianiste super star. Mourad, c'est un petit génie du piano. Mais, vu qu'il n'en a pas chez lui, il vient souvent jouer dans cet hôpital à Marseille, sur ce piano en libre accès. Parfois jusqu'à 7 heures par jour. Et le 12 décembre dernier, quelqu'un l'a filmé.

 

« À la base, c'est ma mère qui m'a poussé à faire la vidéo. Elle m'a dit Filme, filme. Moi, j'avais peur pour lui. J'ai dit non, ça va lui faire peur. Quand je lui ai demandé de jouer, j'ai dit symphonie. Après il a commencé à jouer et c'est là où je l'ai filmé. »

La vidéo a été partagée des dizaines de milliers de fois sur Internet. Tout le monde a adoré, surtout le directeur de ce magasin de musique. Il a tellement aimé qu'il a offert un piano à Mourad.

Il va pouvoir jouer chez lui, pour son plaisir et pour celui des autres.

 

« Il y a des gens qui me disent : C'est bien, c'est beau et tout ça. Parfois je leur donne mon numéro pour que je vienne leur jouer un truc. »

Ce jour-là, Mourad a essayé tous les pianos du magasin. Et on dirait bien que celui-là est  fait pour lui.

Dans l’espace, les corps changent

Allez, maintenant regardez ces images. La semaine dernière, deux cosmonautes russes se sont organisés une petite sortie dans l'espace. Ils sont restés plusieurs heures en dehors de la station spatiale internationale pour inspecter et réparer un trou découvert dans un vaisseau Soyouz. Ce vaisseau, qui est accroché à l'ISS, sert à amener les astronautes dans l'espace et à les ramener sur Terre. Un voyage qui chamboule pas mal de choses dans leur corps.

Le décollage et l'atterrissage, c'est comment ?

Dans l'espace, il y a déjà le décollage et l'atterrissage qui demandent déjà quelques efforts au corps humain parce qu’il y a l'accélération, qui entraîne une sorte d'écrasement du corps. Au décollage, on peut dire que c'est 4 fois la gravité terrestre, c'est encore supportable. A l'atterrissage parfois ça peut monter jusqu'à 9 fois la gravité terrestre, c'est un peu comme si vous aviez un éléphant sur le torse. Donc déjà, il faut apprendre un petit peu à respirer et à gérer ces situations.

Est-ce que le corps des astronautes change dans l'espace ?

Dans l'espace, le corps humain subit quelques modifications. Vous êtes en apesanteur, vous flottez dans l'espace et tout ce qui est à l'intérieur de votre corps aussi. Les fluides par exemple : votre sang n'est plus attiré par la gravité terrestre comme c'est le cas quand on est sur Terre, sur le plancher des vaches. Dans l'espace, tout circule un petit peu librement. Vous avez donc tendance un petit peu à gonfler. Les cheveux qui flottent, ça n'est pas possible. Les femmes qui ont les cheveux longs, il faut vraiment qu'elles les tiennent ou qu'elles les coupent. C'est aussi bête que ça, mais c'est important.

Et pour les futurs touristes de l'espace ?

 Là, pour un touriste spatial, la question ne se posera pas vraiment. Il n'aura pas le temps de subir tous ces effets délétères sur le corps humain. A part, peut-être, le mal de l'espace, qui est une sorte de nausée permanente qui touche quand même bon nombre d'astronautes, même professionnels, et qui peut vous rendre malade lors des premiers jours de voyage spatial.

Expo : Tokyo, capitale du manga

Pour terminer l'émission, on a décidé de vous faire voyager au Japon, mais sans quitter la France. Pour ça, on vous emmène voir une expo consacrée à la ville de Tokyo et au manga. Ça se passe à la Villette, à Paris.

Le voyage commence dès l'entrée de l'expo. On se retrouve scotché devant Tokyo en miniature. Et même en miniature, la ville est déjà géante.

« Les équipes japonaises ont reconstitué la maquette de Tokyo intégralement, en 200 parties. On a sélectionné les 15 grands mangas de l'histoire du manga qui, du coup, sont diffusés sur l'écran derrière et qui va géolocaliser, avec un laser, le quartier de la ville de Tokyo qui a inspiré le manga en question. Le manga est toujours inspiré au début par une architecture et par un quartier. »

Mais la ville n'est pas juste un décor. Ça va plus loin. Entre destructions et reconstructions à cause des catastrophes naturelles et des guerres, l'histoire de Tokyo se lit dans les mangas.

« C'est vraiment une ville qui a beaucoup inspiré parce qu'elle est tout le temps en évolution, en déconstruction perpétuelle. Elle a donc fait naître de l'imaginaire des mangaka (qui sont les dessinateurs, les créateurs de mangas) toute une série de créatures, de monstres et de personnages qui déambulent dans cette ville. »

Et Tokyo s'est aussi laissée envahir par ces personnages qui lui ressemblent. Dans la ville, la vraie, c'est impossible de passer à côté des mangas. Et ça l'expo le montre bien : les héros sont à chaque coin de rue.

« On arrive dans la grande halle et on est directement plongé dans les deux grands quartiers japonais qui sont emblématiques du Manga. Donc un quartier qui est dédié aux jeunes filles et un quartier qui est dédié aux garçons avec les boutiques dans lesquelles on peut trouver tous les héros ou féminins ou masculins des styles manga. »

Au cours de la balade, on croise Godzilla. On prend aussi le métro, le même qu'à Tokyo. On s'y croirait vraiment ! Fin du voyage le 30 décembre, alors profitez-en pendant les vacances.

Mon Fil Info c'est terminé mais on sera de retour demain, ciao !

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 20-12-2018
Je t’accompagne dans
tes révisions du bac