Expédition océanique, corail, lynx - Le JT du 1er novembre 2018

Mon Fil Info - Le JT des ados - Novembre 2018

Chargement de la playlist en cours...

Mais dis donc, il y a quelqu'un là-dedans ? Mais tenez-vous prêts parce que l'émission elle va commencer... Et attention, aujourd'hui on vous emmène faire un tour en mer, découvrir des choses sur les coraux et puis d’autres animaux sauvages. 

Le bateau Tara a étudié les coraux du Pacifique

Allez on sort la grand-voile et on lève l'ancre moussaillon, direction la Bretagne ! Le voilier Tara est de retour au port de Lorient après une énorme expédition, deux ans et demi dans le Pacifique. Une expédition pendant laquelle l’équipage a vérifié l'état de santé de nos océans.

Il a parcouru plus de 100 000 kilomètres dans le Pacifique et dimanche, Tara est enfin rentré à la maison... sous les applaudissements.

«On a vu plein de belles images sur les réseaux sociaux de leur aventure et du coup, ça nous inspire le voyage quoi.»

Mais si l'équipage a enchaîné les plongées... presque 3000 au total, c'était pas pour la beauté des profondeurs : c'était pour étudier les coraux.

Et ce qu'ils ont vu ne les a pas vraiment rassurés. Dans certaines zones, les coraux, normalement multicolores, sont devenus complètements blancs. Et un corail blanc, c’est un corail sans vie. Pour l'équipe de Tara, il y a bien un coupable : la hausse de la température des océans.

«Dès que l'eau est au-delà de 31, 32 degrés vous avez du blanchissement et donc finalement, c'est comme si vous aviez un thermomètre dans l'eau, sans en avoir un... et qui réagit immédiatement vraiment à un excès de température de l'eau. Et donc, on a vraiment un écosystème qui est un visuel d'un changement climatique, immédiatement d'une eau et d'une atmosphère qui est trop chaude.»

Tara rentre à Lorient avec plus de 36 000 échantillons de corail à étudier. Le voilier est déjà prêt à reprendre le large dans toute l'Europe pour raconter son aventure et surtout, partager son combat pour la protection des océans.

Ni plante, ni caillou, le corail est un animal

Ouais bah ça, c’est pas une super nouvelle pour les coraux… Bon au moins, maintenant vous savez qu’ils sont en danger. Pauvre petite bête bizarre.

Le corail ressemble à une plante, mais c'est un animal. En fait, c'est une colonie, un grand groupe d'animaux que l'on appelle des polypes. Les polypes sont étonnants : leur bouche leur sert aussi d'anus, et ils construisent eux-mêmes leur squelette en calcaire, une sorte de roche. 

Quand ils sont très nombreux au même endroit, ils forment un récif corallien... La Grande Barrière par exemple, près de l'Australie. Les coraux sont des refuges pour de nombreuses espèces sous-marines. Elles s'en servent pour se cacher des prédateurs et pour se nourrir. Aujourd'hui, la plupart des coraux sont en danger, menacés par la pollution et par la hausse de la température des océans.

Une famille de lynx relâchée dans le Jura

Allez on reste parmi nos amis les animaux, on termine cette émission avec un félin aux grandes oreilles, toute pointues... Le lynx. Il y a quelques jours une famille de lynx a été relâchée dans une forêt du Jura. Une sacrée histoire qu’on vous raconte.

Allez on ouvre les trappes... et c'est parti. La petite famille file vers la liberté. L'histoire finit bien, mais elle avait mal commencé. Quand les vétérinaires récupèrent la maman, fin septembre, elle est dans un sale état. Elle vient de se faire percuter par une voiture.

En l'opérant, ils s'aperçoivent qu'elle est prête à allaiter, donc qu'elle a des petits, quelque part dans la nature. Mais sans elle, ils n'ont pas de nourriture et sont en danger. Alors l’équipe doit les retrouver et pour ça, elle installe des pièges dans la forêt.

«On a été très surpris, on a vu les jeunes traverser et risquer de se faire écraser par une voiture qui a pu freiner à temps. Et ensuite ils ont retraversé à nouveau, pour venir petit à petit jusqu'aux pièges. C'était pour nous inespéré. Et ça voulait dire aussi qu'on les avait bien placés.»

Arrivés au centre, les petits retrouvent leur mère. Elle les reconnaît, et recommence à s'occuper d'eux.

«C'est une espèce à grande valeur patrimoniale, qui est fondamentale pour notre écosystème. Et on peut être fiers d'avoir une espèce comme ça dans notre région.»

Ces trois petits là vont rester encore quelques mois auprès de leur mère. Puis ils iront vivre leur vie. Dans le Jura, une centaine de lynx vivent en liberté.

Alala ce genre de belle histoire ça m’émeut. A demain pour la suite !

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 02-11-2018
Je t’accompagne dans
tes révisions du bac