Pourquoi y a-t-il des jours plus pollués que d'autres ?

1 jour, 1 question

Chargement de la playlist en cours...

En ville, il y a beaucoup de voitures, plein de gens qui chauffent leur petit chez-eux et parfois des usines pas trop loin. Tout cela produit de la pollution, des gaz et de minuscules poussières qui vont flotter dans l'air. En temps normal, ces particules sont poussées hors de la ville, tout au long de la journée, grâce à des mouvements d'air, comme le vent.

Mais alors pourquoi on parle de pic de pollution ?

Un pic de pollution, c'est quand l'air est très pollué pendant quelques jours. Et s'il est très pollué, c'est à cause d'une météo particulière. D'habitude, le soleil chauffe l'air près du sol, cet air chaud monte dans l'atmosphère en emportant la pollution. Mais parfois ce principe est déréglé et l'air pollué reste bloqué au sol. Par exemple, lors d'une journée ensoleillée d'hiver, l'air en altitude est plus chaud que l'air au sol, du coup, l'air au sol ne monte plus, il reste sur la ville. Et s'il n'y a pas de vent, la pollution s'accumule. C’est pourquoi durant ces jours, il faut absolument éviter les activités polluantes pour ne pas continuer à polluer l'air. Généralement la mairie de la ville encourage les habitants à laisser leurs voitures au garage et à préférer les transports en commun. Mais bien sûr, le mieux ce serait de ne plus autant polluer l'air tout au long de l'année. Un défi pour les prochaines années !

 

Découvre comment réaliser un dispositif pour mesurer la pollution de l'air.

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Publié le - Mis à jour le 11-12-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac