Vie
à l'école

Les classes deviennent mixtes, l’éducation sexuelle arrive en cours de biologie, les grandes écoles s’ouvrent aux filles, qui s’aventurent dans les filières scientifiques.

1956

La rentrée, indémodable

La veille de la rentrée des classes en 1956, c’était tout un rite ! Finalement, ce premier jour des écoliers n’a pas changé tant que ça….
Vu par : Mara Goyet - Enseignante d’histoire-géographie
Vu par : Brigitte Rollet - Chercheuse à l’Université de Versailles, enseignante à Sciences-Po.

1962

Vive le Bac

Vive le Bac

La France de 1962 compte 66 000 bacheliers, dont la moitié de filles. En 2013, les bacheliers sont 589 000, dont à nouveau 51,5 % de filles.

1970

Mixité : la nouveauté

En 1930, moins d’un tiers des écoles mélangeaient filles et garçons dans les classes. La mixité s’est généralisée dans les années 70 à tous les degrés de l’enseignement.
Vu par : Mara Goyet - Enseignante d’histoire-géographie

1972

Mademoiselle Chopinet, Major

Les grandes écoles ouvrent leurs concours aux filles : en 1972, année de l’ouverture de Polytechnique, Anne Chopinet, 19 ans, se classe première.
Vu par : Natacha Henry - Historienne, essayiste et journaliste
Vu par : Amandine Berton-Schmitt - Centre Hubertine Auclert

1974

Voilà l’éducation sexuelle

Première rentrée de l’information sexuelle en classe en 1974 : une fois par an, dans les cours de Biologie, (aujourd’hui Sciences de la vie et de la terre), en quatrième et troisième.
Vu par : Mara Goyet - Enseignante d’histoire-géographie
Vu par : Eric Fassin - Sociologue, professeur à l'Université Paris-8.

1976

Des jouets pour tous

Il y a quarante ans, on se demandait déjà si certains jouets étaient réservés aux filles et d’autres aux garçons.
Vu par : Natacha Henry - Historienne, essayiste et journaliste

1989

Le voile à l’école

Fatima, Leila et Samira sont exclues de leur collège de Creil car elles refusent d’enlever leur foulard en classe : c’est le début d’un débat national sur la laïcité.

2003

Et les filières techniques ?

Les garçons sont plus nombreux à être orientés en filière professionnelle dès le lycée (Une fille pour dix garçons dans les filières de BTS techniques).
Vu par : Amandine Berton-Schmitt - Centre Hubertine Auclert
Vu par : Nadia Hathroubi - Rédactrice en chef du Courrier de l’Atlas

2006

Les stéréotypes

Une initiative comme Les Olympes de la parole permet aux enfants des classes primaires de jouer avec les idées reçues sur les femmes et les hommes.
Vu par : Mara Goyet - Enseignante d’histoire-géographie
Vu par : Hélène Périvier - Économiste à l’OFCE, enseignante à Science-Po

2013

Sous-représentées en sciences

Sous-représentées en sciences

Les filles représentent 41% des élèves en terminale scientifique, mais lors de leurs études supérieures, elles ne sont plus que 28% dans les écoles d’ingénieurs ou 7% en informatique.