Disparition des espèces : la planète en danger

Decod'actu - saison 2

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 07-09-2017

Préoccupant par son rythme, alarmant par son ampleur, le déclin de la biodiversité du globe menace la survie de toutes les espèces… y compris la notre.

Des grands singes aux baleines en passant par les abeilles, on estime qu'une espèce animale sur trois est aujourd'hui menacée de disparition dans le monde. Et la flore n’est pas épargnée puisqu’un cinquième des espèces végétales, sont elles aussi au bord de l'extinction. Depuis 1990, ce sont 239 millions d’hectares de forêts naturelles qui ont disparu, soit presque quatre fois la superficie de la France. Inquiétant.

Et pourtant, les causes de ces disparitions sont directement imputables aux activités humaines. Selon WWF, le phénomène s’explique en premier lieu par la dégradation des éco-systèmes, causée par l’agriculture,  l’exploitation forestière, l’urbanisation, ou encore l’extraction minière. Viennent ensuite les pêches et chasses intensives, puis la pollution. On trouve enfin la prolifération des espèces invasives, ainsi que les maladies, et, de manière plus marginale pour l’instant, le changement climatique.

Les activités humaines et l’utilisation des ressources se sont tellement développées, en particulier depuis le milieu du 20e siècle, qu’elles mettent aujourd’hui en péril l’existence des différents systèmes environnementaux. 

Autre indicateur intéressant : l’empreinte écologique. De quoi s’agit-il ? C’est un outil d’évaluation qui permet de calculer précisément la pression exercée par l’Homme sur les ressources naturelles… de savoir, par exemple, quelles surfaces terrestres et maritimes sont nécessaires pour produire tout ce dont nous avons besoin, comme notre nourriture, les combustibles, les terrains nécessaires aux constructions, ainsi que l’espace nécessaire à absorber nos déchets.
Et bien, le résultat, n’est pas joli joli…

La pression que nous exerçons chaque année sur les écosystèmes est telle qu’il nous faudrait quasiment 1,6 planète Terre, pour subvenir à tous nos besoins !

S’il a fallu aux êtres humains moins de 50 ans pour détruire une bonne partie de leur environnement, combien leur en faudra-t-il pour réparer les dégâts ? L’ONU, le WWF et d’autres organismes de protection et de défense de l’environnement appellent à prendre conscience et à préserver le capital naturel à grande échelle, en repensant la manière de construire, de produire et surtout, de consommer. Réduire son empreinte écologique personnelle, c’est possible ! Faire attention à sa consommation d’électricité et d’eau, essayer de consommer le plus localement possible et de saison, éviter les déchets inutiles, recycler ou encore consommer autant que faire se peut des énergies renouvelables : voici quelques idées  à appliquer au quotidien qui peuvent faire la différence pour alléger le poids que nous faisons tous peser sur les épaules… de Dame Nature.

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : Corner Prod

Auteur : Sarah El Makhzoumi

Production : 2017

Diffusion : 2017

Recommandations