Le fonctionnement d'un scanner X

CEA

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 03-05-2017

Comment fonctionne un scanner médical ? 

Le scanner X, encore appelé « tomodensitomètre » (TDM) est une technique d’imagerie médicale qui consiste à mesurer l’absorption des rayons X par les tissus du patient et à reconstituer des images 2D et 3D des structures anatomiques.

Le principe général du scanner X est le suivant : une source de rayons X externe irradie le patient. Dans un scanner X, les rayons X sont arrêtés par un détecteur situé de l’autre côté du patient. La source et le détecteur tournent autour du patient. La table se déplace très lentement à une vitesse constante. Le tube à rayon X ou générateur X est constitué d’une cathode et d’une anode entourées par des enveloppes de protection. L’extrémité de la cathode est constituée d’un filament de tungstène qui lorsqu’il est traversé par un fort courant électrique, voit sa température s’élever fortement pour délivrer ensuite des électrons. L’application d’une forte tension électrique entre la cathode et l’anode du tube, au sein duquel le vide a été créé, entraîne une accélération des électrons, qui se déplacent alors de la cathode vers l’anode. L’anode se trouve alors « bombardée » d’électrons qui excitent transitoirement les atomes de la plaque métallique la constituant. L’excitation d’un atome de l’anode se traduit par le changement de couche d’un de ses électrons associé à un changement d’énergie qui rend sa structure électronique instable. L’électron regagne sa couche électronique tout en libérant un rayonnement X, permettant à l’atome de retrouver une stabilité énergétique.

Découvrez au travers de cette vidéo le principe de fonctionnement du scanner.

Réalisateur : Corinne Beurtey

Auteur : CEA

en partenariat avec
CEA

Le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) est un organisme public de recherche qui intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies nucléaire et renouvelables, la recherche technologique pour l'industrie et la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). Le CEA assure depuis plusieurs années une mission de service public de diffusion de la culture scientifique et technique. Cette mission s’exerce en partie dans le cadre des « actions pédagogiques » qu’il mène tout au long de l’année. Le site Internet du CEA, www.cea.fr, met à disposition des enseignants de nombreux contenus multimédias, librement téléchargeables, pour les aider dans leur mission d’enseignement des sciences et technologies.

Recommandations