Orthographier il se… il s’est… ils se sont…

Les Fondamentaux - Homophones grammaticaux

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 04-01-2017

- Danny ? Bertrand ? Où êtes-vous passés ? Génial ! Vous faites un jeu ? Vous vous êtes cachés ? Que fais-tu ? Il y a un problème avec la phrase « Nous nous sommes cachés » ? Mais non. Il y a deux fois le pronom personnel « nous », mais c'est correct. Le deuxième « nous » est un pronom personnel réfléchi. Il fait partie du verbe « se cacher ». On le trouve après le pronom personnel sujet, ici, c'est « nous ». Le pronom personnel réfléchi renvoie au sujet de la phrase, comme son reflet dans un miroir. Nous nous cachons nous-mêmes. Et Bertrand, il se cache, lui aussi ? « Se » est le pronom réfléchi de la troisième personne. Il se place juste après le sujet de la phrase, « Bertrand ». D'ailleurs, tu ne veux pas sortir ? Zut ! Bertrand ne peut plus sortir. Il s'est coincé. Le « s' » est une forme particulière du pronom réfléchi « se ». On l'utilise devant un mot commençant par une voyelle comme le verbe « est ». Ça alors ! Tu t'es vraiment coincé dans le coffre. En changeant de personne, on peut faire varier le pronom personnel réfléchi. « Tu t'es coincé », « je me suis coincé », « il s'est coincé », « ils se sont coincés ». Les deuxièmes pronoms personnels sont différents du premier. « Je me suis », « tu t'es », « il s'est », « ils se sont coincés ». Danny, il faut faire quelque chose, Bertrand s'énerve ! Tu t'inquiètes trop, Danny. Il faut se calmer et trouver une solution. Chouette ! Grâce à Danny, Bertrand se libère du coffre. Il s'est enfermé dans la bulle. « S'enfermer » et « se libérer » sont aussi des verbes pronominaux. Entre le sujet et le verbe se trouve le pronom réfléchi « se » ou « s' ». On fait un nouveau jeu ? On joue au loup ? Pourquoi tu t'arrêtes de jouer, Bertrand ? Tu t'es vexé ? Ah, ah, tu t'es fait toucher, Danny. C'est toi, le loup !
 

Réalisateur : CANOPE

Producteur : CANOPE

Production : 2014

Recommandations