Accord déterminant et nom féminin (2/3)

Les Fondamentaux - Accord en genre dans le groupe nominal

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 29-08-2016

Salut Béatrice. C'est mon anniversaire aujourd'hui. J'ai 34 ans. Tu me fais un gâteau ? Un cake au citron ! Hmm ! J'ai hâte de le goûter. Tu te souviens que ce citron, ou un citron, c'est masculin ?

Ça va, Alban ? Cette pomme, ou une pomme, c'est féminin. Comment sait-on si un mot est masculin ou féminin ? Vous vous rappelez ? On écoute bien le déterminant qui l'accompagne.

« Le », « un », « ce » indiquent le masculin.

« La », « une », « cette » indiquent le féminin. Allez !

Faites-moi un gros gâteau ! Je vais inviter un ami et une amie. J'ai un ami garçon et une amie fille. Pour les différencier, on va écrire ami en ajoutant un E pour la fille. Vous avez besoin d'ingrédients pour le cake ? Oh ! Je crois qu'il va falloir faire des courses ! Alban, tu vas faire un tour chez l'épicier si c'est un garçon, ou l'épicière si c'est une fille.

Vous entendez la différence ? Les féminins ne sont pas tous construits de la même façon. Certains noms font leur féminin en transformant le masculin. Le nom masculin terminé par I E R devient I È R E.

On ajoute un accent grave devant le R et un E à la fin. Bravo !

Mais... on va manquer de farine. Alban ? Un petit tour chez le pâtissier ? Ou la pâtissière, si c'est une fille. Désolé Alban, mais il faut aller aussi chez le fromager ou la fromagère. Il manque du lait et des œufs. Le nom masculin terminé par E R devient È R E. On ajoute aussi un accent grave devant le R et un E à la fin.

Oh ! Mais ce n'est plus un frigo, là, c'est un zoo ! Bonne nouvelle Alban, plus besoin d'aller chez le fromager ou la fromagère. Waouh ! Béatrice, tu es la décoratrice en chef des cakes ! Alban, tu es le décorateur surprise. Le nom masculin en « teur » devient « trice » au féminin.

Béatrice, tu es la cuisinière la plus douée, et toi, Alban, le cuisinier le plus dévoué. Les invités réclament. Qui sert-on en premier ? Le chien, la chienne, le chat ou la chatte ? Qui veut cette part ? Notre chien ? OK.

Et maintenant, une part pour notre chienne. Vous entendez la différence ?

Comment écrit-on cela ? Il faut deux N. On double la consonne N et on ajoute le E. La prochaine part est pour... ce chat !

Et la dernière part pour cette chatte ! Vous entendez ? Chatte. On double aussi la consonne, le T, et on ajoute un E.

Bah, Alban ? Tu fais ton malheureux. Si tu étais une fille, tu ferais ta malheureuse. La transformation s'entend toujours, mais elle est encore différente. Le nom masculin terminant en E U X devient E U S E au féminin. Alban, tu vas bientôt être un bienheureux. Si tu étais une fille, tu serais une bienheureuse.

Vous me laissez une part ?

Réalisateur : CANOPE

Producteur : CANOPE

Production : 2014

Recommandations