Le Coin de Guillaume Apollinaire

En sortant de l'école - collection Guillaume Apollinaire

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 10-02-2017

Le coin de Guillaume Apollinaire
 

Les vieux miséreux attendent, en battant la semelle, qu’un patron les embauche.
Ils attendent et frissonnent, les mains dans les poches,
Ils ne se parlent pas entre eux car ils ne se connaissent pas.
Parfois l’un d’eux murmure Nom de Dieu tout bas.

Les fiacres en roulant près du trottoir, les éclaboussent
Les passants en pardessus, sans les voir les repoussent
La pluie souvent les mouille jusqu’aux os
Ils relèvent le col de la veste courbent un peu plus le dos
Disent Sacré bon Dieu de bon Dieu et toussent.

Ça durera jusqu’au jour où dans l’hôpital
Ils cracheront le reste de la vie en noir en pensant « Ça y est jusqu’à la gauche »
Ils pleureront peut-être comme un petit gosse qui a mal
Et crèveront en murmurant : C’est-y l’bon Dieu qui m’embauche ?

 

Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky est né à Rome, le 26 août 1880.

Après une enfance pauvre, chaotique et un peu aventurière, il s’installe à Paris où il gagnera sa vie en rédigeant des articles et des poèmes sous le nom de Wilhelm Kostrowiztky puis en devenant précepteur. Il travaillera ensuite pendant 5 ans pour des organismes boursiers tout en faisant paraitre en parallèle des contes et des poèmes. C’est à cette époque qu’il prend le pseudonyme d’Apollinaire.
 

Ses amis sont Alfred Jarry, Pablo Picasso, Alfred Derain ou Maurice de Vlaminck. Dès 1907, il commence à vivre de sa plume et aura une relation tumultueuse avec la peintre, Marie Laurencin. Pour anecdote, en 1911, il fut même emprisonné une semaine pour vol de la Joconde…
Cette même année sera édité Le Bestiaire ou Cortège d’Orphée et, en 1913, paraitra Alcools.
 

Il réussit à s’engager en  décembre 1914 et sera blessé en mars 1916. Déclaré inapte à faire campagne, il est muté à la Censure puis plus tard au bureau de presse du Ministère des Colonies.
C’est en mars 1917 qu’il crée le mot sur-réalisme.
En 1918, Il fera donner sa pièce de théâtre (Les Mamelles de Tirésias), verra la publication de Calligrammes avant de mourir en novembre 1918 de la grippe espagnole.

 

 

 

Producteur : Tant mieux Prod, Bayard Jeunesse Animation

Production : 2016

Recommandations