Sverdrup - Thalassa des mots à la mer

Publié le - Mis à jour le 22-09-2015

Un terme bien étrange qui désigne une unité de mesure ! En l’occurrence, le sverdrup sert à quantifier les débits des courants océaniques, 1 Sv étant équivalant à 1 million de mètres cubes par seconde. Comme souvent pour les noms insolites, ils font référence à des personnages célèbres.

Ici, il a été donné en l’honneur de deux fameux océanographes, Harald et Otto Sverdrup, véritables pionniers de la discipline. Pour se donner une idée, le Gulf Stream oscille entre 30 et 100 Sv contre 1 Sv pour les courants qui passent le détroit de Gibraltar et 130 Sv pour le courant circumpolaire antarctique.

Le saviez-vous ?

Depuis les années 1950, 7 % des espèces marines ont disparu et la majorité des stocks ont diminué de 90 % !

Compatriotes norvégiens
Otto Sverdrup était un explorateur norvégien réputé du début du XXe siècle, il mena plusieurs expéditions dans les régions arctiques, notamment au Groenland. L’autre Sverdrup, Harald, n’était pas son frère mais un compatriote norvégien qui s’illustra aussi dans l’océanographie, mais cette fois par des découvertes théoriques importantes. Il participa également à des expéditions, comme celle du Nautilus dans l’Arctique (1931), et reçut plusieurs distinctions prestigieuses pour ses travaux sur les océans.

Thalassa, des mots à la mer
Image Contenu

A l'occasion des 40 ans de Thalassa, les éditions du Cherche midi proposent l'abécédaire Thalassa, des mots à la mer

Voir le site des éditions Cherche midi

Recommandations