Montée du niveau des mers - Thalassa des mots à la mer

Publié le - Mis à jour le 22-09-2015

Après trois mille ans de stabilité, le niveau des mers monte. Les derniers relevés des satellites évaluent cette élévation des eaux entre 1 et 3 millimètres par an au XXe siècle et autour de 3,2 millimètres depuis le début du nouveau millénaire. En revanche, même si le lien avec le réchauffement climatique est incontestable, les variations de températures peuvent jouer de façon contradictoire sur le court terme en augmentant l’évaporation des océans.

D’autres facteurs contribuent également à cette montée des eaux comme la forme et le volume des bassins océaniques modelés par la tectonique des plaques, la sédimentation et l’érosion. À l’heure actuelle, avec la fonte des inlandsis et des glaciers, les scientifiques du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) prévoient entre 60 centimètres et 1 mètre d’élévation d’ici à 2100, et jusqu’à 20 mètres de plus pour le prochain millénaire, si nous ne changeons pas nos habitudes d’utiliser de l’énergie fossile.

De telles élévations auront des conséquences dramatiques pour des centaines de millions de personnes vivant sur les îles ou sur les côtes. Les Pays-Bas sont particulièrement menacés par cette montée des eaux, 55 % de leur territoire se trouve au-dessous du niveau de la mer et les Néerlandais dépensent déjà 7 % de leur PNB (produit national brut) pour lutter contre les incursions marines.

Le saviez-vous ?

Prévisions
Les scientifiques du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) prévoient entre 60 centimètres et 1 mètre d’élévation d’ici à 2100, et jusqu’à 20 mètres de plus pour le prochain millénaire.

Inlandsis et banquise
Un inlandsis est une calotte d’eau douce gelée recouvrant une terre continentale ou une île dans les zones polaires, de façon assez analogue aux glaciers sur les cimes des montagnes. La banquise, quant à elle, est constituée d’eau douce transformée en glace de façon semi-permanente. Elle flotte autour des pôles arctique et antarctique, comme un énorme glaçon. La fonte de la banquise agit très peu sur le niveau des mers.

Quand l’Amérique touchait l’Asie
Le niveau des mers a beaucoup varié dans l’histoire de la Terre. C’est à l’époque des glaciations du quaternaire qu’il a été le plus bas. Il est descendu jusqu’à 120 mètres au-dessous des valeurs actuelles. L’Amérique touchait l’Asie et de nombreuses îles étaient alors reliées aux continents, expliquant ainsi les flux migratoires sans navire dont des traces ont été retrouvées.

Thalassa, des mots à la mer
Image Contenu

A l'occasion des 40 ans de Thalassa, les éditions du Cherche midi proposent l'abécédaire Thalassa, des mots à la mer

Voir le site des éditions Cherche midi

Recommandations