Le contexte historique qui mène Napoléon au pouvoir

Publié le - Mis à jour le 20-08-2015

Napoléon est arrivé au pouvoir en peu d'années. Une révolution l'a enfanté, un peuple l'a choisi, un pape l'a couronné. Il a agrandi les frontières de son Empire comme  et comme louis xiv, et construit son État au centre de l'europe. « tout dans cet homme était démesuré et splendide. il était au-dessus de l'Europe comme une vision extraordinaire. » (Victor Hugo)

L'ascension au pouvoir

Commencée dès son poste de Premier consul, l'ascension de Napoléon s'achève par son sacre. L'événement donne à l'homme un statut politique définitif. Le rôle et la place du sacre dans le processus de pacification de la France révolutionnaire est essentiel : il permet de reconnaître le pouvoir unificateur de l'Empereur, tout en reflétant le rôle du peuple qui l'a choisi démocratiquement. La construction du mythe napoléonien est en marche et le peuple le soutient. Cela facilite la mise en place des  (le Code civil, le Code pénal, le Code du commerce et la Banque de France).

napoleon-esquisse

Jacques-Louis David (1748-1825)
Napoléon se couronnant lui-même, le pape Pie VII assis derrière lui
Crayon noir et papier beige
29,3 x 25, 2 cm
Paris, musée du Louvre, département des Arts graphiques, RF 4377
(C) RMN/ Gérard Blot

La situation politique

Depuis 1789, l'instabilité règne. Après la Convention (1792-1795), le Directoire (1795-1799) remporte certains succès institutionnels mais demeure très impopulaire. Dans ses derniers instants, ce gouvernement prend des mesures exceptionnelles de salut public : réquisitions, levée en masse, emprunt forcé. L'opinion, lasse de tant d'années d'incertitudes et de combats, s'effraie de ces mesures. Les bourgeois libéraux eux-mêmes souhaitent un régime fort qui leur garantisse les conquêtes de la Révolution, préserve l'ordre, la propriété, et puisse achever la guerre victorieusement. Du 16 au 18 juin 1799, un nouvel épisode révolutionnaire mène au coup d'État du 18 Brumaire (9 novembre 1799). Ce dernier marque le début du Consulat (1799-1804) et l'accession du général Napoléon Bonaparte aux commandes de l'Etat. Un régime d'exception voit le jour, rendu nécessaire par la guerre. En 1800, La France est sortie du tumulte révolutionnaire. Avec une poigne de fer, Bonaparte est arrivé au pouvoir suprême pour diffuser les idées de la Révolution dans toute l'Europe.

L'Europe contestataire

La France est lancée dans une interminable guerre de conquêtes jusqu'en Egypte. Cette expansion effraye les pays voisins qui craignent une contagion des idées révolutionnaires. En 1799, les Anglais, réussissent à former des coalitions contre la France qui comprennent la Russie, l'Autriche et plus tard la Prusse. Ce sont les mêmes qui caricaturent Napoléon : on le représente sous l'aspect d'un roturier héritant son pouvoir d'une population assoiffée de sang. Pour les Anglais, il était "Boney", un épouvantail dont le seul nom frappait de terreur les enfants.

En 1812, Napoléon fait la preuve des limites de sa puissance militaire en Russie. La Grande Armée bat retraite révélant à l'Europe la décomposition interne de l'Empire. Quand la bataille de Waterloo est perdue, c'est l'Empire qui vacille le 18 juin 1815.

En partenariat avec Louvrelouvre

musée universel, le louvre abrite des collections couvrant une chronologie qui s'étend sur plusieurs millénaires et sur des territoires qui vont de l'amérique aux frontières de l'Inde et de la Chine.

Recommandations