Le mouvement des droits civiques aux États-Unis

Publié le - Mis à jour le 11-04-2017

Le mouvement des droits civiques aux États-Unis, historiquement daté (les années 1950/60), se réfère à la lutte des noirs américains pour obtenir la déségrégation et l'égalité des droits dans la loi et dans les faits. Il reste marqué par marqué par la figure symbolique de Martin Luther King et le discours qu'il prononce le 28 août 1963 I Have a Dream. Le mouvement est devenu, au-delà des frontières américaines, une période de référence dans l'éveil des consciences sur la question du racisme dans la société. 

A travers le parcours d'artisans de la liberté comme Martin Luther King, Nelson Mandela et Barack Obama, retour sur 50 ans de combat pour la justice.

esclave_libre

Libre !
Un esclave gagnant sa liberté, 1863, lithographie de H.L Stephens
Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division, Washington D.C

 

Recommandations