Le Blitzkrieg et la guerre

Publié le - Mis à jour le 22-01-2013

Hitler consolidait son pouvoir en Allemagne et renforçait ses positions en Europe. En 1936, il reprit certaines parties du pays ; en 1938, il annexa l'Autriche et une partie de la Tchécoslovaquie ; en 1939, il envahit le reste de cette nation. Les chefs d'Etat alliés, désireux d'éviter à tout prix une nouvelle guerre, espéraient apaiser Hitler en le laissant agir.

Quand l'Allemagne envahit la Pologne, en septembre 1939, la Grande-Bretagne et la France comprirent enfin qu'il fallait l'arrêter. Elles lui déclarèrent la guerre, mais Hitler avait eu le temps de bâtir une armée puissante et efficace, et il avait aussi renforcé ses alliances avec l'Italie et l'URSS. En l'espace de quelques semaines seulement, sa stratégie de Blitzkrieg (guerre éclair), qui consistait à frapper vite et fort, lui permit d'occuper toute la Pologne.

blitz-avion-shoah

Quelques semaines suffirent ensuite aux armées allemandes pour poursuivre leur avancée vers l'ouest, en Scandinavie, en Belgique, aux Pays-Bas et en France. Des millions de juifs, qui se croyaient en sécurité, se retrouvèrent alors à la merci des Allemands.

Recommandations