Le règne de Méhémet Ali en Egypte

Publié le - Mis à jour le 12-03-2015
portrait de méhémet ali, vice roi d'egypte

Portrait de Méhémet Ali, vice roi d’Egypte
Auguste Couder, 1841
Musée national du Château de Versailles
© RMN – © Gérard Blot

Selon l’écrivain égyptien Taha Hussein, la campagne d’Égypte a été comme un « coup de tonnerre sur un monde endormi ». Pour certains, cette expédition aura généré la modernité et suscité l’éveil du sentiment national ; pour d’autres, ce sentiment préexistait, et sans l’invasion française, l’Égypte se serait développée selon des principes plus conformes à la tradition. Quoi qu’il en soit, l’expédition d’Égypte est déjà une manifestation de la politique colonialiste qui va se développer tout au long du XIXe et une partie du XXe siècle.

Arrivé en Égypte en 1801 avec un régiment albanais, Méhémet Ali s’impose rapidement comme un véritable homme de décision et de gouvernement. Il s’attribue le pouvoir de gouverneur en 1804, et dès l’année suivante, se fait nommer pacha par les Turcs. L’homme est très intelligent, habile stratège et fin diplomate, ce qui lui permettra de se maintenir, entre les Anglais, qui ont quitté le pays en 1803 mais ne rêvent que d’y revenir, et les Mamelouks, qui ne cessent de comploter pour lui reprendre le pouvoir – et dont il se débarrasse d’une manière aussi violente que radicale.

Dans le même temps, Méhémet Ali consolide son pouvoir sur le plan international, en profitant de la faiblesse croissante de l’Empire ottoman. Il mène une politique de conquêtes en Arabie, en Syrie et au Soudan.

Régnant sans partage, il effectue des réformes importantes, parmi lesquelles l’introduction du coton à longues fibres, qui assurera une grande part de la prospérité de l’Égypte, et l’amélioration de l’irrigation, avec notamment la construction d’un barrage sur le Nil au niveau de son delta. En 1822, il fait installer au Caire la première presse à caractères arabes mobiles. Livres et journaux imprimés vont donc semultiplier, d’autant que l’école commence parallèlement à se développer. Une véritable opinion publique se fait jour, grâce à l’accessibilité croissante à une « culture », au sens large du terme, permettant à l’idée de nation de se consolider. Méhémet Ali a été à la base de la Nahda, la renaissance égyptienne du XIXe siècle.

En partenariat avec Institut du Monde Arabe (IMA)institut du monde arabe (ima)

l'ima , fruit d'un partenariat entre la France et vingt-deux pays arabes, développe, en France, la connaissance et la compréhension du monde arabe, de sa langue, de sa civilisation.

Il propose un grand nombre d'activités, dont des actions éducatives, et propose un espace dédié à la présentation de l'ensemble du monde arabe.

Recommandations