C'est quoi ce cirque ? - Vinz et Lou

Publié le - Mis à jour le 21-03-2016

Au cirque, Vinz aperçoit une jeune fille, il a très envie de faire sa connaissance mais il ne parvient pas à engager la conversation. Pourtant, lorsqu’un autre garçon arrive, elle discute avec lui en faisant des signes. Face à eux, Vinz se sent exclu, démuni. Il essaie de faire des signes lui aussi mais sans grand succès…

Thèmes abordés

  • Tout le monde peut se sentir handicapé
  • Il existe un grand nombre de modes de communication : Langue des Signes Française (LSF), Langue française Parlée Complétée (LPC), braille, langages à codes comme le Morse … l’expression corporelle, gestuelle, etc.
  • La langue des signes française (LSF) est une langue à part entière

Décryptage du dessin animé

Pourquoi Vinz sort-­il du chapiteau du cirque ?

Il s’ennuie pendant le numéro des acrobates.

Pourquoi la jeune fille ne répond-­elle pas à Vinz lorsqu’il s’adresse à elle ?

Elle ne l’entend pas, elle est sourde.

Qu’est ce qui permet à Vinz de penser qu’elle le trouve « sympa » ?

La jeune fille lui sourit parce qu’elle voit qu’il s’adresse à elle.

Quelle est la réaction de Vinz lorsque le garçon arrive et qu’il discute avec la jeune fille ?

Vinz est mécontent de voir le garçon les interrompre (il est un peu jaloux …). Il s’étonne de voir les gestes qu’ils font avec les mains.

Pourquoi les deux amis font-­ils des gestes avec leurs mains ?

Ils discutent ensemble en langue des signes (LSF) -­? un des moyens que les personnes sourdes ou malentendantes peuvent employer pour communiquer. C’est une langue qui utilise les mouvements des mains, du corps et les expressions du visage.

Comment Vinz essaie-­t-­il de s’adresser aux deux amis ?

Vinz agite la main pour attirer leur attention, puis il essaie d’imiter leurs gestes.

Qu’est-­?ce que Vinz ressent face à eux ?

Vinz aimerait se joindre à eux mais ne se sent pas capable de communiquer avec eux, il se sent démuni, exclu…

Quelle idée a Vinz lorsqu’il voit le trampoline ?

Vinz pense qu’il va réussir à impressionner la jeune fille en faisant des acrobaties.

Que se passe-­t-­il pendant que Vinz fait des sauts sur le trampoline ?

Les deux amis quittent le cirque, la jeune fille fait un signe d’au revoir de la main à Vinz

Quelle est la réaction de Vinz ?

Il crie pour se faire entendre et puis fait des signes avec ses mains pour se faire comprendre

Pourquoi n’arrive-­t-­il pas à se faire comprendre ?

Vinz ne connait pas la langue des signes et il mime un rébus : avec ses mains, il dessine une part (de gâteau), un T (la lettre) et désigne ses chaussures – Pas : Partez pas !

Activités

Je découvre la LSF -­Défis 2 et 3 sur le site www.vinzetlou.net

Objectifs : découvrir la LSF (langue des signes française)

lsf_vinz et lou
  • Fais-­moi signe ! Retrouver des expressions de Vinz et Lou en langue des signes
  • Un nom signé… Les prénoms des amis de Vinz et Lou en langue des signes
traducteur-braille
  • J’écris en Braille ! -­? Défi 4 sur le site www.vinzetlou.net
    Objectifs : découvrir l’écriture braille (écriture tactile à points saillants)

Réaliser une carte à son nom en braille. Pour cette activité on a besoin :

  • de fiches cartonnées
  • d’épingles à tête

Sur le transcripteur, faire rédiger aux élèves le texte de leur carton (maximum 25 caractères), les caractères en « noir » saisis sur la 1ere ligne du transcripteur s’affichent directement en braille au-­? dessous. En cliquant sur le picto « imprimante », imprimer le résultat en braille ainsi obtenu, coller la page sur une fiche cartonnée, puis piquer des épingles à tête sur chaque point des caractères braille.

Activités autour du langage

Mots placés

grille_c'est quoi ce cirque

Anagrammes

A partir des lettres du mot «IMPRESSIONNER», former le plus de mots possibles en 12 lettres (mépriserions – prisonnières -­? réimpression)

A partir des lettres du mot « MARIONNETTES » former le plus de mots possibles en 11 lettres (marionnette – monteraient – remontaient -­? remontantes)

Pour élargir le débat

Tout le monde peut se sentir handicapé : être différent, conforme/pas conforme, adapté/pas adapté sont des valeurs subjectives, cela peut aussi dépendre de l’environnement dans lequel on évolue.

La surdité entraîne des difficultés de communication mais ici, c’est Vinz qui expérimente son incapacité à s’exprimer face à d’autres personnes qui utilisent la langue des signes. Réfléchir à ce renversement de situation.

Vu de l’extérieur, et pour les non initiés, on peut croire que quelqu’un qui utilise la langue des signes, fait des gestes, comme « une marionnette » : réflexion sur la nature même de la langue des signes : les signes ont un signifiant (le geste...) porteur d’un signifié (le sens).

En savoir plus…

  • Pierre et Camille, de Musset

Lectures complémentaires :

  • Le Père Noël est devenu sourd !  -­ Jean Bizet -­? Editions Golia, 2004 Un matin en se réveillant, le père Noël se rend compte qu’il est devenu sourd… Il déprime à cause de ce nouvel handicap, jusqu’au jour où la lettre d’un enfant sourd lui redonne goût à la vie.
    Enfants dès 4 ans
  • Tibo, le petit chien sourd -­ Adrienne Scheepmans – Illust. Jacques Geron -­? Editions Hemma, 2001 Tibo est un gentil petit chien, intelligent et vif. Mais personne ne veut de lui parce qu’il est sourd. Il a pour ami un petit chat errant comme lui. (Dès 6 ans)
  • La ballade de Sammy Song  -­ Marie Agnès Vermande-­?Lherm, Bayard Jeunesse, 2002 Trois semaines de vacances en compagnie de sourds et malentendants ? L’idée n’enchante guère Ludivine ; qui accepte quand même, la mort dans l’âme : son chanteur préféré, Sammy Song, donne un concert juste à ce moment là ! Mais la vie réserve parfois de drôles de surprises...
  • Ecoute mes lèvres  -­ Jana Novotny Hunter, Bayard Jeunesse, 2002 Depuis toujours, l’institut des jeunes sourds de Californie est régi par une règle tacite : signeurs et oralistes ne se mélangent pas. Certains ont choisi d’utiliser la langue des signes pour communiquer, alors que les autres parlent et lisent sur les lèvres. ; Mais, à dix sept ans, Cathy commence à s’interroger sur le bien-­?fondé de cette règle. Dans un an, elle quittera la cité des sourds pour entrer à l’université. Elle doit apprendre à communiquer avec les entendants si elle ne veut pas être exclue de leur monde. Pour cela, Cathy la signeuse est prête à devenir oraliste, malgré la désapprobation de Bee, sa meilleure amie, et l’agressivité des autres signeurs. Mais quand elle tombe amoureuse de Joey, un oraliste, c’est la cité des sourds tout entière qu’elle doit affronter…
  • Deux mains pour le dire  -­ Didier Jean &, Zad, Tempo Syros, 1999 Manuel a une mauvaise surprise à la rentrée : son meilleur ami a déménagé et la fille des nouveaux locataires, Lisa, ne répond même pas lorsqu’ on lui parle. Pourtant Manuel entamera avec elle un dialogue où les mains seront là pour le dire... Ce livre a reçu le Prix Renaudot Benjamin en 2001, le prix Jack London en 2001 et le premier prix Annemasse en 2001
    (10 ans et plus)
  • Les lèvres qui voient -­ Patricia Wentworth, 10/18 Grands détectives, 1957 – Edition Seghers, 1981 pour la traduction française Personne n’aurait pu deviner que Paulina Paine était sourde. Mais elle déchiffrait parfaitement le mouvement des lèvres. Les deux hommes qui se retrouvèrent non loin d’elle, lors d’un vernissage, ne se rendirent compte que trop tard qu’elle avait saisi toute leur conversation. Paulina en fut tellement ébranlée qu’elle décida de rendre visite à Miss Silver, l’ancienne gouvernante devenue détective et qui, tout en tricotant, parvient à dénouer les énigmes les plus difficiles. Ce fut la dernière démarche de Paulina Paine…
    (Enseignants, collège, lycée)
  • Sans la miette d’un son (Poésie) -­ Aurélie de La Selle, Tarabuste, coll. Au revoir les enfants Le recueil est construit comme un abécédaire de A « A venir » à V « Vision ». L’auteur tente de traduire en mots l’immense solitude qui l’étreint, le silence proche du vide dans lequel elle est confinée. Elle tente de décrypter ce que rarement son regard lui propose, comme si le silence lui confisquait aussi les images.
    (Difficulté de lecture : niveau 3)

Recommandations