StoryFlash - Pour les twittos, les diplômes c'est mort

Flash Talk

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 19-06-2017

Que doit-on penser des diplômes ?

Lors d’un discours de Steve Jobs à Stanford en juin 2005, il a avoué n’avoir jamais été diplômé à la sortie du collège...
Lorsqu’on parle de diplôme, il y a deux écoles : ceux qui disent que ça ne sert à rien pour réussir comme Steve Jobs en témoigne et ceux qui disent que pour trouver un emploi, les études supérieures il n’y a pas mieux.

Statistiquement le diplôme semble être un passeport pour l’emploi or le chômage des jeunes explose : à qui la faute ? C’est la valeur des diplômes et leur utilité qui est mis en cause et plus gobalement le rôle de l’enseignement.

Est-ce la faillite d’un système ?

Pour certains plus de sélection pourrait revaloriser le diplôme.

Et ailleurs ?

Aux États-Unis, longues études riment avec bons salaires. Mais cela coûte très très cher si bien que certains étudiants suspendent leurs études pour commencer à travailler et rembourser leur frais de scolarité. Et cela ne garantit pas d’avoir un emploi adapté, la moitié des jeunes diplômés sont surqualifiés pour le poste qu’ils occupent.Côté Allemagne, c’est l’apprentissage qui semble qui semble être la clé du succès pour trouver un boulot.
En Corée du Sud, on mise sur la compétition à tout prix entre les élèves pour décrocher dans les meilleures universités ; Le diplôme règne ici en maître… le suicide aussi.Reste la Finlande, le meilleur système éducatif au monde mélange littérature, mathématiques, histoire tout en faisant un suivi rapproché des élèves.

Alors quel modèle suivre ? Les modèles étrangers sont-ils des exemples absolus : rien n’est moins sûr.

Diffuseur : France O

Recommandations