Internet, un réseau de réseaux d’ordinateurs

Publié le - Mis à jour le 08-02-2016

Pour afficher dans ton navigateur la présente page sur laquelle tu es en train de lire mes belles paroles, tu as vraisemblablement cliqué sur un lien, soit sur le site francetvéducation, soit sur un autre site Internet, soit dans un email que quelqu’un t’a envoyé, soit dans les résultats d’un moteur de recherche comme Google. Ou alors tu étais déjà venu ici et tu avais gardé la page dans les marque-pages de ton navigateur.

Dans tous les cas, lorsque tu as cliqué sur ce lien ou ce marque-page, ton navigateur a envoyé une requêteau serveur de francetvéducation, qui a répondu à sa demande en lui envoyant le code qu’il a interprété pour afficher cette page.

C’est le principe « client-serveur » qui prévaut sur Internet, ce gigantesque réseau d’ordinateurs comparable à une toile d’araignée, dans laquelle les câbles reliant les ordinateurs entre eux figurent les fils et les ordinateurs eux-mêmes figurent les nœuds où se croisent ces fils.

Plus qu’un réseau, Internet est plus exactement un réseau de réseaux. Il existe depuis le 1er janvier 1983, lorsque l’adoption générale comme standard des règles de communication définies par la suite de protocoles TCP/IP a permis à tous les réseaux de communiquer entre eux, tous les ordinateurs parlant dès lors pour ainsi dire le même langage pour échanger des données.
 

Les ordinateurs sur Internet : serveurs, clients, routeurs, DNS

client serveur dns

Parmi les millions d’ordinateurs reliés ensemble par cette immense toile qu’est Internet, certains sont donc appelés des « serveurs », d’autres sont appelés des « clients ».

Les serveurs attendent que les clients leur envoient des demandes, auxquelles ils répondent en leur envoyant le code des documents demandés, code que les navigateurs interprètent pour afficher ces documents. (Ces documents sont généralement des pages web, que l’on appelle aussi des pages HTML, ou des fichiers multimédia – c’est-à-dire des fichiers vidéo, des fichiers audio ou des images.)

Existent également ce que l’on appelle des « serveurs de noms de domaine » (Domain Name Servers ou DNS).

Sur Internet, les ordinateurs sont identifiés par des numéros, un peu comme des numéros de téléphone. On appelle ces numéros des adresses IP (Internet Protocol Address), ils sont composés de quatre nombres séparés par des points (par exemple, l’adresse IP du serveur de francetvéducation est 88.221.14.176). Comme il est plus facile de retenir « education.francetv.fr » que « 88.221.14.176 », on attribue des noms (noms de domaine) aux serveurs. Les serveurs de noms de domaine abritent la liste des correspondances entre les noms et les numéros des serveurs.

Lorsque ton navigateur envoie une requête à un serveur pour afficher une page HTML, l’opération se déroule toujours en deux temps : le navigateur commence par interroger un serveur de noms de domaine pour obtenir le numéro du serveur afin de pouvoir communiquer avec celui-ci, et c’est une fois qu’il a ce numéro qu’il s’adresse au serveur pour obtenir la page HTML hébergée sur celui-ci.

Enfin, il existe sur Internet des ordinateurs appelés « routeurs », qui jouent le rôle d’aiguilleurs pour les requêtes des clients et les données renvoyées en réponse à ces requêtes par les serveurs.

Auteur :

Recommandations