Les riches, plus riches et plus nombreux ?

Decod'éco - Saison 1

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 15-06-2017

Le riche est celui qui possède beaucoup de biens ou d’argent. C’est assez simple, non ? Pourtant, les choses sont-elles si évidentes ? Beaucoup, ça fait combien ? Difficile à dire !  Et puis, faut-il prendre en compte les salaires ou le patrimoine détenu ? Certains salariés au train de vie confortable ne possèdent pas forcément beaucoup de biens. En fait, la richesse est une notion relative. Il n’en existe pas de définition indiscutable. On a néanmoins l’habitude de considérer que sont riches ceux qui font partie des 10% les mieux payés ou disposant du patrimoine le plus élevé. On s’intéresse aussi aux 5%, 1%, 0,1% ou même aux 0,01% les plus aisés. Enfin, on peut aussi étudier le phénomène en se limitant  aux « ultra-riches »,  c’est-à-dire ceux qui ont une fortune chiffrable en millions d’euros ou plus.

En France, pour faire partie des 10% de personnes aux revenus les plus élevés, il faut gagner environ 5 000 euros par mois. En 2015, 343 000 foyers étaient soumis à l’Impôt Sur la Fortune, et on comptait près de 1,6 millions de millionnaires. Parmi eux, 4 000 personnes avaient une fortune de plus de 50 millions de dollars !

Mais d’où vient cette richesse ? Des revenus du travail, et du capital. Lors des dernières décennies, le travail a permis de créer de nombreuses fortunes : ce sont ceux que l’on appelle « les travailleurs riches ».
Oui, le nombre de riches et d’ultra-riches augmente partout dans le monde. Ceci s’explique de deux façons. La première, c’est que de nombreux pays se développent et voient leur niveau de vie s’élever. Il est logique qu’à l’intérieur de ces pays, des fortunes se créent. Dans les pays riches, la croissance est moins soutenue, mais permet à certains d’accéder au statut de riche. La deuxième explication du phénomène, c’est que la hausse générale du niveau de vie est accompagnée d’une hausse des inégalités à l’intérieur des pays. En d’autres termes, une large part de la croissance est captée par une minorité. Il y a donc de plus en plus de riches et ils sont de plus en plus riches !

Pour l’économiste Thomas Piketty, les riches sont si modérément imposés qu’il se pourrait que les travailleurs riches d’aujourd’hui recréent des dynasties de rentiers vivant des revenus du capital qu’ils contrôleront encore bien plus dans le futur, comme au 19e siècle ! Pendant ce temps, la situation des plus modestes et des classes moyennes pourrait se détériorer, comme c’est déjà le cas pour certains.

Mais attention, une part de cette richesse est incertaine ! En effet, les plus riches détiennent un patrimoine financier important : une richesse virtuelle qui fluctue au gré des bulles et krachs boursiers. Alors, finalement, est-ce qu’être riche, comme le dit un proverbe kurde, ce n’est pas simplement se contenter de ce que l’on a ?

 

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : francetv éducation

Auteur : Stéphane Ménia

Production : 2017

Diffusion : 2017

Recommandations