La croissance fait-elle le bonheur ?

Decod'éco - Saison 1

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 14-09-2017

La croissance économique est la hausse à long terme du Produit Intérieur Brut, c’est à dire la somme des valeurs ajoutées réalisées par les résidents d’un pays durant une année. Plus précisément, on utilise le PIB par habitant pour tenir compte du nombre de personnes qui se partagent la richesse créée. Mais la croissance est-elle synonyme de bonheur ? 

Souvent, mais pas tant qu’on pourrait le croire car le PIB a plusieurs limites.

D’abord, il mesure mal ou pas du tout certaines productions utiles. Il ignore ainsi les activités non déclarées. C’est le cas par exemple de la production domestique. La valeur des services publics est elle aussi mal mesurée car puisqu’ils n’ont pas de prix, les statisticiens retiennent par convention qu’ils rapportent exactement leur coût de production. Certains sont alors surestimés… et d’autres sous-estimés. 

Intégrer au PIB l’évolution de la qualité des biens et services est également complexe. Un smartphone aujourd’hui est par exemple bien plus performant que son homologue de même prix il y a 5 ans. Et l’usage de Facebook Twitter ou Youtube, ne comptent pour rien dans le PIB, parce qu’ils sont gratuits ! 

Ensuite, le PIB valorise des productions qui n’élèvent pas, voire réduisent le bien-être. C’est par exemple le cas des frais de transport pourtant souvent associés aux embouteillages. Et puis, nos productions dégradent une partie spécifique de notre richesse, à savoir l’environnement. Or, ceci n’est pas compté comme une perte dans le PIB. 

Enfin, le PIB mesure un revenu monétaire. Mais plus d’argent est-il gage de plus de bonheur ? Oui et non ! Les études montrent qu’un revenu plus élevé accroît le bonheur déclaré par les individus. Mais ce lien est moins marqué chez les riches. Il y a plusieurs explications à cela. La première est que nous nous habituons à l’opulence et qu’une hausse de nos revenus nous semble normale. La deuxième est que nous nous comparons aux autres. S’ils s’enrichissent comme nous, nous ne sommes pas plus heureux qu’avant ! Des enquêtes montrent aussi que d’autres éléments participent au bonheur. Par exemple, une vie de couple réussie est cruciale… le sentiment de sécurité économique et la confiance dans sa communauté et ses institutions sont importants aussi ! De même, les croyants se déclarent plus heureux que la moyenne.

Finalement, comme le dit l’adage : l’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue !

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : francetv éducation

Auteur : Stéphane Ménia

Production : 2017

Diffusion : 2017

Recommandations