Inégalités de salaire hommes/femmes : on vous dit tout !

Decod'éco - Saison 1

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 28-09-2017

Pourquoi y a-t-il des inégalités de salaires homme/femme ?

En France, en moyenne, les femmes ont des revenus salariaux inférieurs de 24% à ceux des hommes. Chez les cadres supérieurs par exemple, un homme gagne 25% de plus qu’une femme. Et cette  inégalité se retrouve dans tous les types d’emplois ! Comment l’expliquer ?

Le temps partiel

Premièrement,  davantage occupées par les tâches domestiques, les femmes travaillent plus souvent à temps partiel, donc moins longtemps que les hommes. Elles font aussi moins d’heures supplémentaires, mieux payées que les heures normales.

Les emplois moins bien rémunérés

Deuxièmement, les femmes occupent souvent des types d’emplois moins bien rémunérés, comme caissières, assistantes maternelles ou vendeuses. Pourtant, elles sont plus diplômées en moyenne puisque 28,6% des femmes ont un diplôme du supérieur, contre 26,9% pour les hommes. Si cet avantage améliore leur situation, il corrige très peu les inégalités salariales dont elles sont victimes.  Les causes possibles de ce phénomène sont diverses. Les stéréotypes attachés aux catégories d’emploi expliquent-ils que les femmes aillent plus souvent vers certains métiers  ? La société favorise-t-elle moins la confiance en soi chez les jeunes femmes, limitant ainsi leurs ambitions professionnelles ? Ou s’agit-il encore des conséquences de la répartition des tâches domestiques dans le couple ?

La rémunération en dessous des hommes

Troisièmement, à poste, compétences et quantité de travail égales à celles de l’homme, les femmes restent rémunérées en dessous du salaire d’un homme. C’est ce que les économistes appellent la discrimination pure. En effet, aucun élément ne peut à priori expliquer cet écart de salaire, mais il existe bel et bien.

À moins que nous ne mesurions pas assez bien la qualité du travail fourni, qui peut s’estimer aussi sur des critères tels que la flexibilité des horaires, les responsabilités prises par le salarié, etc. Autant de choses que les femmes sont évidemment capables de faire, mais que l’on évalue mal. 

En fin de compte, beaucoup d’économistes et de sociologues considèrent que plutôt que de se focaliser sur la discrimination pure, la promotion de l’égalité salariale passe d’abord par une analyse  des différences de salaires engendrées par les inégalités de temps de travail, et d’accès aux emplois les mieux rémunérés. 

Et alors que 41,6% des cadres sont des femmes, 90% des hauts dirigeants du CAC 40 sont des hommes. La condition féminine au travail s’est améliorée, mais elles n’accèdent toujours pas aux emplois les plus convoités. Ce plafond de verre résiste encore fermement !

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : francetv éducation

Production : 2017

Diffusion : 2017

Recommandations